Accueil Monde Union européenne

Le Premier ministre néerlandais menacé par le milieu de la cocaïne

Aux Pays-Bas, selon les informations d’un quotidien national, des narco-trafiquants planifient une attaque à l’encontre du Premier ministre démissionnaire Mark Rutte. Ces menaces seraient liées à la mafia de la cocaïne, soupçonnée d’avoir commandité en juillet dernier l’assassinat du célèbre journaliste Peter R. de Vries.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

À La Haye, que ce soit dans la cour du Parlement ou dans les rues du centre-ville, il n’est pas rare de croiser par hasard Mark Rutte. Comme de nombreux autres responsables politiques néerlandais, le Premier ministre de droite libérale est habitué à se déplacer à vélo ou à pieds. Mais selon le journal De Telegraaf, cette proximité avec le commun des mortels n’est bientôt plus que de l’histoire ancienne.

D’après des sources proches du dossier, citées par le quotidien, Mark Rutte a été placé sous protection renforcée. Des agents de police hautement entraînés sont déployés afin d’éviter toute attaque ou kidnapping. Les autorités soupçonnent plusieurs personnes d’avoir rôdé autour de lieux fréquentés par le Premier ministre. Elles seraient liées à la mafia de la cocaïne, plus précisément à la dite « Mocro Maffia », « la mafia marocaine », nommée ainsi pour la présence en son sein de plusieurs criminels néerlandais d’origine marocaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs