Accueil Économie Entreprises

Des rayons vides chez Carrefour à cause de la fermeture du centre logistique de Nivelles

La fermeture du site de Nivelles et la perte de 549 emplois ont déclenché l’occupation du site et l’arrêt des transports. Les marchandises se dégradent, les rayons des magasins se vident et les franchisés sont inquiets.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Carrefour reste particulièrement vague sur l’impact de la grève après l’annonce de la fermeture du centre logistique de Nivelles qui alimente une partie de ses magasins et de ses franchisés. Quels produits, quels magasins ? L’enseigne refuse d’entrer dans les détails, se contentant de se ranger au nombre des victimes de l’annonce, abrupte, du groupe Kuehne+Nagel, de fermer son dépôt de Nivelles où elle gère une partie des approvisionnements de son unique client, Carrefour., et de recentrer la gestion des marchandises dans ses deux dépôts flamands à Kontich (Anvers) pour les produits secs et Kampenhout (Brabant flamand) pour les produits frais (boucherie, fruits et légumes…). Une fermeture qui implique la perte directe de 549 emplois sur place et qui a engendré une occupation du site par les travailleurs et le départ de la direction.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 29 septembre 2021, 18:30

    Les syndicats tuent l'emploi et ruinent notre économie.

  • Posté par Binet Jean-Claude, mardi 28 septembre 2021, 18:50

    Pas besoin de confier les approvisionnements à un sous-traitant.

  • Posté par Reinkin Philippe, lundi 27 septembre 2021, 19:07

    Nivelles avec "S"

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs