Accueil Société

Assises de Namur: Xavier Van Dam refuse d’évoquer la mort de Wivinne Marion

La cour d’assises de Namur a poursuivi lundi le procès de Xavier Van Dam, accusé de séquestration, viol, et assassinat sur Wivinne Marion, le 1er novembre 2018 à Namur. Les enquêteurs ont présenté leur travail.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Il y a une dame kidnappée ! Il l’a mise dans le coffre, il a démarré, il vient de repasser devant moi, il est passé comme un fou. » Dans la salle de la cour d’assises de Namur, l’enregistrement de l’appel au 100 d’un agriculteur de Boninne, le 1er novembre 2018 à 8h54, a résonné, ce lundi. Les mots de ce témoin se bousculaient, saccadés par la panique : « Oui, c’est un seul homme, grand, avec une veste kaki ! Elle était couchée au sol, il l’a frappée avec son poing, il l’a étranglée. Elle criait “maman, maman…”  ». Sur le banc des nombreuses parties civiles, la mère de Wivinne Marion, pédiatre de 42 ans tuée le 1er novembre 2018, peinait à retenir ses larmes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par collin liliane, mardi 28 septembre 2021, 13:12

    "De toute façon, pour des gens comme moi, c’est la peine de mort". Dommage que cela ne soit pas exact.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 28 septembre 2021, 8:22

    "Xavier Van Dam ne s’est montré plus ou moins collaborant que quand il s’est agi de parler de sa vie, faite d’instabilité, de petits métiers qu’il perdait ou quittait rapidement." C'est le début des circonstances atténuantes? En quoi la vie de ce meurtrier intéresse-t-elle les gens? De toute façon, on sait comment tout cela va se terminer: Une condamnation "à perpétuité" qui se transformera à max 10/15 ans de prison. Ensuite, libération, récidive suivie de justification que le risque zéro n'existe pas.

  • Posté par Delpierre Bernard, lundi 27 septembre 2021, 22:02

    Heureux que ce fermier ait fait preuve de vigilance et de volonté pour empêcher la mécanique odieuse de défense ce ce triste personnage davantage adonné aux drogues qu'au travail; pour le mari et les deux enfants de cette malheureuse victime, la peine est éternelle , pour cet assassin (je devrais dire présumé innocent), ce ne sera que temporaire.

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs