Accueil Monde Proche-Orient

BNP Paribas, KBC, Argenta et Solvay cités pour leur implication dans les colonies israéliennes illégales

Un rapport sur les financements des colonies israéliennes, que « Le Soir » a pu consulter, pointe plusieurs entreprises actives en Belgique. Et tout particulièrement les grandes banques du pays.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

L’argent est le nerf des guerres. Ce mercredi, 24 associations publient un rapport intitulé Don’t buy into occupation (N’investissez pas dans l’occupation, en anglais). Le document, dont Le Soir a eu connaissance, pointe une cinquantaine d’entreprises, ainsi que des banques, qui ont des liens avec les colonies israéliennes implantées illégalement sur les territoires palestiniens occupés. Parmi les entreprises actives en Belgique, les activités de BNP Paribas, la KBC, Argenta, ING ou encore Solvay sont soulignées, avec divers degrés d’implication (du crédit à l’investissement bancaire en passant par la présence de produits sur des chantiers de colonies).

Le CNCD-11.11.11 et son pendant flamand, mais aussi Fairfin, la CNE et la Fédération internationale des droits de l’homme ont notamment participé à sa rédaction.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs