Accueil Monde France

Un nouveau livre accuse l’écrivain Gabriel Matzneff le jour de son procès avorté

Francesca Gee publie « L’arme la plus meurtrière », un livre auto-édité dans lequel elle accuse Matzneff, pédophile revendiqué, d’atteinte sexuelle.

Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

Annulé pour vice de procédure en mai dernier, le procès de l’écrivain français Gabriel Matzneff, qui devait à l’origine se tenir ce mardi 28 septembre pour « apologie de la pédophilie », coïncide avec la sortie d’un nouveau livre de l’une de ses victimes. Près d’un an après le coup de tonnerre du Consentement, de Vanessa Springora, c’est une autre accusatrice, Francesca Gee – ancienne journaliste britannique d’origine italienne – qui publie « L’arme la plus meurtrière », un livre auto-édité dans lequel elle accuse Matzneff d’atteinte sexuelle.

Présenté en 2014 à plusieurs maisons d’édition, le manuscrit avait été refusé (« Clairement, c’était quinze ans trop tôt. Le monde n’était pas prêt », détaille une ancienne éditrice au New York Times. Dans l’ouvrage, Franscesca Gee détaille des faits qui se sont déroulés alors qu’elle avait quinze ans et l’écrivain trente-sept. Les similitudes avec le récit de Vanessa Springora sont troublantes : des parents dépassés par les événements voire complaisants, un système d’emprise, de manipulation. La sortie du Consentement de Springora, Franscesca Gee se dit soulagée, prête à clore le chapitre Matzneff. Mais décide de reprendre le manuscrit qui avait été refusé en 2014 : « J’ai été si gravement insultée, il faut bien lui répondre à ce type ! On ne va pas faire comme s’il ne s’était rien passé, j’avais besoin de me défendre et de riposter ! ».

Si une enquête a bien été ouverte en 2020 par le parquet de Paris menée par une équipe d’une dizaine de personnes qui tente de retrouver d’éventuelles victimes plus récentes de l’écrivain, pédophile revendiqué. Aucune victime n’a pas le moment été retrouvée. Sauf rebondissement, l’enquête s’oriente, pour cause de prescription (tant pour Vanessa Springora que pour Fransceca Gee –, vers un classement sans suite qui devrait intervenir dans les prochains mois.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 28 septembre 2021, 23:10

    des parents dépassés par les événements voire complaisants,c est avant tout là que le bât blesse

  • Posté par massacry olivier, mercredi 29 septembre 2021, 18:50

    Et non les intentions déplacés de l'auteur???

Aussi en France

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs