Accueil Société

Réforme de l’IVG: les universités appelées à la rescousse

Les parlementaires de la majorité travaillent avec toutes les universités du pays à la mise en place d’un comité scientifique. Une initiative inédite pour apaiser les débats.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

La proposition de loi IVG amenée par le PS en 2019 s’enlise-t-elle ? Après avoir été renvoyée quatre fois au Conseil d’État, et fait l’objet d’un accord lors de la formation du gouvernement, un comité scientifique, qui devrait aider à trouver un consensus, se met doucement en place. C’est une première, les Conseils des recteurs ont été mobilisés.

Pour rappel, la proposition de loi du PS, soutenue et amendée par des députés libéraux, écologistes, Défi et PTB, prévoit entre autres de faire passer le délai légal pour avorter de 12 à 18 semaines de grossesse, de diminuer le délai de réflexion imposé entre la demande d’avortement et l’avortement lui-même (de 6 jours à 48 heures), et de dépénaliser totalement l’IVG.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 30 septembre 2021, 12:19

    C'est sur que si on attend la permission du Vatican, ...

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 29 septembre 2021, 20:40

    CDH CVD même combat, faire chier tout le monde au nom du vieux catho.

  • Posté par Maldague Thierry, mercredi 29 septembre 2021, 20:53

    Sale con.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs