Accueil Belgique Politique

Taxis à Bruxelles: l’avant-projet de réforme est avancé

La Région planche sur le statut unique pour les chauffeurs et prône un numerus clausus évolutif pour les licences.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Alors que les chauffeurs LVC (voiture avec chauffeur) manifesteront ce jeudi « pour demander au gouvernement bruxellois de tenir sa promesse de réformer les réglementations obsolètes qui régissent le secteur », Uber a annoncé son intention de fermer son application de 8h30 à 11h.

A la veille de ce mouvement de grogne, le ministre-président Rudi Vervoort (PS) a fait le point sur l’avancée du dossier. « Uber est probablement le premier patron qui incite ses travailleurs à manifester, glisse-t-il en guise de préambule. Mais au-delà de cela, cela montre aussi le pouvoir incroyable qu’ont ces plateformes. Si demain, ils décident de fermer boutique, il suffira d’un clic et ils seront partis, laissant des centaines de gens sur le carreau ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs