Accueil Économie Consommation

Envolée des prix: des fournisseurs d’énergie ne proposent plus de contrats fixes

Pour faire face à la flambée des prix du gaz et de l’électricité, certains fournisseurs ont retiré de leur offre commerciale les contrats à prix fixe. Ils seraient beaucoup trop coûteux pour le consommateur dans le contexte actuel, justifient-ils.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

OCTA+ a sauté le pas ce mardi matin. Désormais, l’entreprise ne propose plus de formules à prix fixe aux clients qui doivent renouveler leur contrat ou qui souhaitent en souscrire un nouveau. La coopérative Cociter et Mega avaient pris une décision similaire il y a quelques semaines, tout comme Lampiris, qui a supprimé les contrats fixes sur trois ans de son offre début septembre. Derrière ces adaptations commerciales : la flambée des prix du gaz et de l’électricité sur le marché de gros, qui ne semble décidément pas vouloir s’arrêter. Et qui met les fournisseurs d’énergie sous pression. « On ne peut pas se permettre de vendre un tarif fixe aujourd’hui aux clients. On devrait en effet lui demander un acompte extrêmement haut car son budget annuel est calculé sur les prix actuels », détaille Vincent Declerck, le directeur commercial d’OCTA+.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, dimanche 3 octobre 2021, 13:47

    Quelqu'un peut m'expliquer la cohérence? Le gaz et l'électricité sont taxés à 21%! Le Coca-Cola à 6%! Le kérosène à 0%!

  • Posté par Hayne Jean, jeudi 30 septembre 2021, 17:28

    Comme d'habitude , cela ne rapportera qu'aux actionnaires et non pas aux clients. Et l'on veux supprimer nos centrales!!! Que font nos ECOLO pour nous, Rien. Qui va payer ses augmentations et avoir des problèmes de payement Encore nous les petits!!!!!!!!!

  • Posté par Lambert Guy, dimanche 3 octobre 2021, 18:25

    Avec nos centrales qui ont près de 50 ans d'âge, ne serez-vous pas le premier à critiquer leur prolongation en cas d'accident nucléaire? Je suis d'autant plus méfiant par rapport à cette énergie que, contrairement, à ce que l'on nous dit, elle n'est pas zéro carbone (loin de là), elle nous met en dépendance énergétique (à moins qu'on trouve de l'uranium dans les campagnes ardennaises, personne ne se soucie des millions de déchets radioactifs que l'on va léguer aux générations futures. C'est bien de notre époque: le confort immédiat quitte à mettre en danger nos enfants. Curieusement, alors qu'on gaspille énormément d'énergie (on parle de 20% d'économies possibles), cela on n'en parle pas beaucoup. C'est vrai que ce serait un peu plus courageux, responsable, réfléchi et cohérent mais ....

  • Posté par Lete Catherine , jeudi 30 septembre 2021, 12:57

    Donc, si les fournisseurs d'énergie ont arrêté les contrats à prix fixes, ce n'est pas parce qu'ils coûteraient trop chers aux consommateurs (pfff .... fais-moi rire!) mais plutôt parce qu'ils anticipent un manque à gagner - pour eux !- puisqu'on anticipe que les prix continueront de monter et ils se verraient alors obligés d'honorer les contrats prix fixe. Elle est plutôt là la vérité.

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs