Accueil

«Les hospitalisations de percée des seniors restent exceptionnelles»

L’utilité d’une troisième dose pour les plus âgés ne met pas tout le monde d’accord. Elle est recommandée mais peut-être pas indispensable actuellement, contrairement à l’urgence de donner un schéma vaccinal complet au plus grand nombre, estime l’immunologiste Muriel Moser.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pour l’immunologiste Muriel Moser (ULB), en dehors des personnes immunodéprimées, la priorité devrait être de vacciner le plus grand nombre de personnes avec deux doses de vaccin avant d’administrer les troisièmes aux plus âgés. C’est aussi ce que recommande l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Les plus de 65 ans sont-ils plus à risque de faire le covid malgré les vaccins ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs