Accueil

«La conscience politique n’est pas une question d’âge»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les jeunes dès 16 ans pourront désormais voter aux élections européennes. L’idée était dans l’air depuis quelque temps. Il n’en reste pas moins que concrétisée, elle bousculera certaines certitudes, notamment celles de ceux qui pensent que la formation d’une conscience politique demande quelques années de maturité en plus. « Par rapport à cela, je dirais qu’on peut effectivement ne pas avoir de conscience politique à 16 ans », affirme Jean Faniel, le directeur du Crisp (Centre de recherche et d’information socio-politiques). Mais qu’on peut aussi très bien ne pas en avoir à 80 ans. Et que donc ce n’est pas une question d’âge. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs