Accueil Sports Cyclisme

Jakobsen ne battra pourtant pas le pavé

À l’inverse de Jordi Meeus et de Mads Pedersen dominés à Tournai, le miraculé de Quick Step s’effacera des pavés du Nord, dimanche. Où son équipe a ses habitudes et ses certitudes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

De l’autre côté de la frontière, au-delà de Blandain et de Templeuve, alors que les coureurs progressaient sur le parcours de l’Eurométropole Tour, on extirpait encore les herbes et la boue entre les pavés. Selon les météorologues, ils seront copieusement arrosés dès samedi, soit pour les nettoyer définitivement, soit pour les rendre plus luisants, plus boueux, plus adversaires de la course cycliste au bord de l’épuisement.

Car ce paramètre échappe à tous les suiveurs et admirateurs de la course mais entre le Paris-Roubaix d’avril et celui programmé en ce début de mois d’octobre, il y a six mois, un printemps et un faux été consommés, un automne plus ou moins correct, il existe surtout une batterie de jours de course qui éloignent considérablement les athlètes de leur condition optimale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs