Accueil Opinions

L’unif pour reconvertir les sportifs?

Un parcours universitaire aménagé pour permettre aux athlètes de haut niveau d’étudier.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Double vie, doubles exigences. À la fois sportifs de haut niveau d’un côté, et étudiants universitaires de l’autre. Ils sont plus de deux cent en Communauté française (pour l’année académique 2015-2016) à s’investir dans une discipline sportive de manière professionnelle, et à poursuivre des études supérieures en même temps. On en compte 91 à l’UCL, 60 à l’ULG, une cinquantaine à l’ULB, mais aussi quelques-uns à l’UMons, à l’UNamur et à l’université Saint-Louis.

Athlétisme, natation, cyclisme, football, rugby, basket, gymnastique, triathlon… autant de disciplines exercées avec passion et rigueur, tout en suivant un cursus en médecine, ingénieur de gestion, kinésithérapie, économie ou encore éducation physique. Une combinaison entre deux modes de vie rendue possible grâce au statut spécifique dont ces sportifs de haut niveau peuvent bénéficier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs