Accueil Planète

Quel sera l’impact du réchauffement climatique pour nos enfants?

Un enfant né en 2020 pourrait connaître 7 fois plus de vagues de chaleur qu’une personne née en 1960.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

A quoi ressemblera le monde que nous léguerons à nos enfants ? À cette question souvent assénée dans les discours alertant sur l’urgence climatique, une équipe internationale de chercheurs a voulu apporter une réponse concrète, en quantifiant l’exposition à différents aléas météo de chaque génération. Dans une étude parue dans la revue Science , ils estiment ainsi que les enfants nés en 2020 pourraient s’attendre à vivre en moyenne 7 fois plus de vagues de chaleur que leurs grands-parents nés en 1960.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, vendredi 15 octobre 2021, 7:12

    https://www.meteo-bruxelles.be/actualites/aurores-boreales-au-canada-inondations-en-chine-l-actualite-meteo-dans-le-monde-au-13-octobre-2021

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 12 octobre 2021, 11:26

    Les enfants sont plus touchés ... laissez-moi rire ! Se privent-ils des inutiles gadgets ? Scientifiques et journalistes, que font-ils pour concrètement apporter des solutions en dehors de crier au loup ? Le Soir illustre ces propos intéressants mais biaisés vers le catastrophisme par une photo mensongère (les inondations de la Vesdre) alors qu'aucun lien n'est encore établi avec le réchauffement climatique. On ne peut faire mieux pour attiser le rejet du message par une frange importante de la population alors qu'il faudrait des actions positives.

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 1 octobre 2021, 19:09

    Il y a trois fois plus d'humains actuellement sur terre par rapport à 1950 et de plus en plus de consommateurs sur les cinq continents. Mais quant à faire de telles prévisions chiffrées d'une telle précision à long terme ....c'est peu crédible. D'autant plus qu'une inondation n'a pu être prévue deux jours avant. Et si le gaz augmente excessivement, je me chaufferai avec un poêle au charbon comme dans le passé. Ainsi, je lutterai contre la sacro sainte loi de l'offre et la demande.

  • Posté par Weissenberg André, jeudi 30 septembre 2021, 15:41

    Nos enfants n'ont pas à nous accuser de quoi que ce soit, d'abord! Le changement climatique est un phénomène naturel séculaire, d'ordre de grandeur géologique! L'Homme n'y est pour rien, tout au plus y contribue-t-il de manière marginale par sa présence en nombre sur la planète, au même titre que la faune. Seuls les charlatans climatistes prétendent que l'homme en est responsable et qu'il doit y remédier! Ce serait cependant comme accuser l'Homme d'être responsable des tremblements de terre et du volcanisme! Par contre, ils auraient le droit de nous accuser si nous écoutions les sirènes écologistes et les apprentis-sorciers, qui veulent tous que nous jetions l'argent par le fenêtre dans des projets aussi fantaisistes qu'inefficaces, comme cette absurde chasse à tout crin au CO2. Il faut par contre investir dans l'adaptation aux conséquences du changement, càd pour le moment à ce qui devrait être un réchauffement climatique. Phénomènes météo extrêmes, etc. Il faut s'y préparer et adapter notre société et nos infrastructures en conséquence. Et jeter toute la propagande écologiste anti-système au feu cet hiver, pour économiser des ressources naturelles!

  • Posté par Restons Optimistes , jeudi 30 septembre 2021, 15:02

    Nos enfants nous accusent déjà(voir la greta ) d'avoir mis le bordel dans ce climat....MDR Alors moi je m'en fous de ce qu'ils pensent. Ils n'ont qu'à charger une "appli" sur leur bête smartphone qui les renseignera sur ce qu'ils doivent faire!

Plus de commentaires

Aussi en Planète

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs