Accueil Opinions Chroniques Vous avez de ces mots

La chronique «Vous avez de ces mots»: Entre rires et larmes, la {guindaille}

Faire la fête aux mots de la fête, oui, mais avec modération…

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Depuis quelques semaines, maints quartiers qu’autrefois on appelait latins retentissent de chants, de rires et de cris. Il est revenu le temps des baptêmes estudiantins. Selon la chapelle choisie, les catéchumènes sont soumis à des rites de passage qui vont des quiz sur la littérature érotique aux séances de gueule en terre, en passant par l’exécution de classiques du Petit Bitu ou par des performances bibitives plus ou moins contrôlées.

L’actualité toute récente nous a rappelé que ces activités, malgré les précautions prises, peuvent déraper, voire tourner au drame. Commenter le mot guindaille, c’est aussi l’occasion d’inviter à pratiquer ce divertissement avec discernement et modération.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Renier Frédéric, samedi 2 octobre 2021, 22:08

    Au milieu des années 1990, un refrain chanté "ça, c'est une bonne guindaille..." ponctuait encore les compositions personnelles des fêtards. Donc l'usage de guindaille au sens de texte satirique était encore en cours, à tout le moins à LLN dans les paroles du refrain.

  • Posté par Coets Jean-jacques, vendredi 1 octobre 2021, 12:34

    Cette chronique se boit comme du petit lait !

  • Posté par Bartet Guy, vendredi 1 octobre 2021, 14:21

    Oui, et sans modération !

Aussi en Vous avez de ces mots...

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs