Accueil Léna

Des mères se mobilisent contre les crimes qui frappent la communauté arabe d’Israël

Leurs enfants ont été assassinés par de puissantes bandes criminelles. Un mouvement de femmes brise la loi du silence imposée par les mafias à la minorité d’origine palestinienne, ignorée par la police.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

On l’appelle le Triangle et c’est la région bordant la frontière de la Ligne verte avec la Cisjordanie, un paysage de collines sans végétation où s’étendent des bidonvilles dans des villes comme Tayibe qui abritent une grande partie de la minorité arabe israélienne, soit 20 % de la population du pays. Les descendants de Palestiniens restés dans l’Etat juif après sa fondation en 1948 n’ont obtenu le droit de vote que huit ans plus tard et ont été soumis à la loi martiale jusqu’en 1966. « Nous sommes toujours citoyens de seconde zone, nous n’avons pas les mêmes droits que la majorité juive », explique Maisam Jaljuli, 49 ans, directrice de l’organisation féministe Na’amat, d’obédience travailliste, pour le Triangle du sud et cofondatrice de Mothers for Life.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par DENIS JEAN, dimanche 3 octobre 2021, 10:57

    j'adore les commentaires de Druide David, son vocabulaire est d'une telle finesse, d'une telle élégance qu'on ne peut pas faire beaucoup mieux pour défendre la cause palestinienne...je l'en remercie. Madame Cornet peut reprendre son commentaire intégralement en changeant seulement les deux derniers mots par "certains commentaires".

  • Posté par DENIS JEAN, samedi 2 octobre 2021, 19:45

    à Naeije Robert L'art de jouer sur les mots et de noyer le poisson...on vous croit sur parole puisque vous n'argumentez pas

  • Posté par Cornet Fr., samedi 2 octobre 2021, 18:42

    Fervente soutien des Juifs et d'Israel, je ressens cependant un certain malaise à la lecture de cet article.

  • Posté par DENIS JEAN, samedi 2 octobre 2021, 19:55

    à Madame Cornet, merci de vous informer encore un peu plus parce que là est le problème et éventuellement la solution. En tous cas c'est admirable de votre part.

  • Posté par Dupont Stéphane, samedi 2 octobre 2021, 10:07

    Apartheid, exactement comme dans l'ancienne Afrique du Sud. Les crimes racistes contre les Palestiniens ne sont pas poursuivis.

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs