Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Le Qatar au menu de la Formule 1 en novembre

Un nouveau pays des Emirats s’ajoute à la liste déjà longue des compétitions mondiales d’envergure chez les rois du pétrole. Le Qatar a signé un contrat de dix ans avec les promoteurs du championnat. Sur la piste de Losail, les F1 pourraient rouler à la lueur des projecteurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Au risque d’irriter notre amour-propre (mal-placé) d’Européens nostalgiques, nous éviterons d’énumérer les sports d’envergure dans lesquels les pétrodollars nous viennent bien à point. Et puis, surtout, on risquerait d’en oublier. Constatons juste qu’après Bahrein en début de saison, la F1 campera dans le désert pour les trois dernières courses de l’année. Le Qatar ouvrira le bal (masqué ?) le 21 novembre, suivi de l’Arabie saoudite le 5 décembre et d’Abu Dhabi le 12.

Les mordus de sports mécaniques, toutes catégories confondues, auront à peine le temps d’enlever le sable de leur valise qu’ils se tourneront, fin décembre, sur le Dakar qui prendra le bac à sable saoudien pour terrain de jeu. On pourrait même y voir un Qatari s’y imposer quinze jours plus tard mais c’est une autre histoire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs