Accueil Opinions Éditos

Tourner la page Sarkozy

S’il reste une place pour la droite sur l’échiquier français, c’est celle d’une formation qui saura regarder l’avenir et s’affranchir des pratiques d’un modèle ancien.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Bien sûr, tant que sa condamnation à un an de prison n’est pas définitive, Nicolas Sarkozy reste présumé innocent. Les deux nouveaux procès, qui interviendront en appel, diront une fois pour toutes si l’ancien chef de l’Etat français est ou non coupable de corruption (affaire des écoutes) et de financement illégal de campagne électorale (affaire Bygmalion).

Mais tout de même ! Cet empressement des barons de la droite à voler ce jeudi à la rescousse de l’ancien président de la République aussitôt la décision du tribunal correctionnel tombée, a quelque chose d’indécent. Ces mêmes qui font campagne en prônant l’impunité zéro contre la délinquance, ne font rien d’autre qu’ériger en prétendue victime le condamné d’un procès qui, jusqu’à preuve du contraire, s’est déroulé selon les règles d’une justice impartiale et équitable.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Mihail Thomas, dimanche 3 octobre 2021, 18:02

    L'édito de Joëlle Meskens contre Mr Sarkozy ne tient pas compte du fait que cette Cour a condamné car "il ne pouvait pas ignorer" or si l'intime conviction vaut bien pour un jury en matière criminelle, une preuve serait requise dans ce cas de l'ancien Président

  • Posté par DE WOLF Jean, vendredi 1 octobre 2021, 17:50

    "une décision de justice qu’il est pourtant de tradition, en France, « de ne pas commenter »"...Vraiment???

  • Posté par Drizis Pinelopi, vendredi 1 octobre 2021, 11:05

    Si il reste une place pour la droite, notez bien le SI qui représente si bien l'elite francophone belge qui tolère difficilement le MR parti de centre gauche, bien plus à gauche que Macron, et qui rappelle Mr Bouchez systematiquement à l'ordre...Impossible d'oublier le bashing subi par Charles Michel pendant des années. Eh oui Sarko malgré ses trop nombreuses casseroles reste une reference pour la droite , parti de Macron compris qui déjeune regulièrement avec lui. Pour rappel la gauche française autour de 30% tout comme la gauche flamande. Reste l'exception francophone belge.

  • Posté par collin liliane, vendredi 1 octobre 2021, 13:39

    @Pelgrims Alain En Suède, la gauche a régressé et il a fallu à l'actuel premier ministre pas moins de 131 jour pour parvenir à former un gouvernement en réalité peu à gauche puisqu'il doit tenir compte du fait qu'il ne dépasse que d'une voix L'Alliance, le bloc des partis d'opposition de centre droit. Par ailleurs, Le parti Démocrates de Suède (extrême droite) exclut des négociations, a obtenu 17,5 % des voix. En réalité, la Suède vote à droite. Au Danemark, le nouveau gouvernement est issu d'une faible majorité de gauche (91 des 179 mandats au Parlement) après 4 ans de gouvernement de centre-droit. Quant au gouvernement norvégien, il est également de centre-droit.

  • Posté par Kabbedijk Irène, vendredi 1 octobre 2021, 11:55

    MR centre gauche? Merci pour ce grand moment d'humour!

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs