Accueil Société

Réouverture des boîtes de nuit, CST, masques…: ce qui change ce 1er octobre

Après un an de fermeture, les discothèques ont repris du service.

Temps de lecture: 3 min

Depuis ce vendredi, minuit, les fêtards peuvent à nouveau se trémousser sur les pistes de danse des boîtes de nuit du pays. Après un an et demi de fermeture totale, les discothèques reprennent du service.

Rythme endiablé, déhanchés enflammés : que la fête recommence ! Fermées depuis le premier confinement en mars 2020, les boîtes de nuit peuvent donc rouvrir leurs portes à partir d’aujourd’hui, à condition d’utiliser le Covid Safe Ticket (CST) et d’assurer une qualité de l’air et une ventilation suffisantes. Il est par ailleurs à nouveau permis de danser dans les cafés. A condition que la qualité de l’air et la ventilation soient optimales.

L’heure de fermeture fixée à 1h du matin pour les magasins de nuit, les événements et l’horeca est également levée à partir d’aujourd’hui. Cette suppression permet un alignement de l’horaire du monde de la nuit.

Covid Safe Ticket

Le CST est d’application pour les événements avec un public d’au moins 500 personnes à l’intérieur et 750 personnes à l’extérieur. Plus besoin de masque buccal donc, ni de respecter une distanciation sociale. A Bruxelles, le CST sera en revanche nécessaire pour des événements à partir de 50 personnes en intérieur et 200 personnes à l’extérieur.

Masques

L’obligation du port du masque en Flandre est levée à partir d’aujourd’hui, mais pas en Wallonie.

Il n’y a finalement qu’en Flandre que l’on pourra faire son shopping démasqué dès ce vendredi. Le gouvernement wallon a annoncé à la toute dernière minute qu’il ne mettait pas en place les assouplissements décidés au dernier Comité de concertation. Bruxelles l’avait déjà acté lundi.

A dater de ce 1er octobre, le masque allait disparaître d’une bonne partie de notre quotidien, devenant obligatoire uniquement dans les transports en commun, les établissements de soins et les événements rassemblant plus de 500 personnes à l’intérieur, sauf si le Covid Safe Ticket (CST) était demandé à l’entrée. Cette mesure avait d’emblée été rejetée par la Région bruxelloise. Finalement, en Wallonie aussi, le masque reste de mise jusqu’à ce que le pass sanitaire soit mis en place, c’est-à-dire a priori pas avant la mi-octobre.

Passenger Locator Form

Il y a également du changement au niveau des voyages. Le PLF disparait en version papier. Il ne sera plus possible que sur internet et on pourra le remplir 180 jours à l’avance.

Acheter son vaccin contre la grippe

Il est désormais possible d’aller acheter son vaccin contre la grippe en pharmacie, sans prescription. Le coût de ce vaccin est remboursé. Après l’avoir acheté en pharmacie, il faut le conserver correctement au frigo et prendre rendez-vous avec son médecin pour recevoir cette dose.

Prolongation de cinq mesures de soutien corona

Le gouvernement fédéral a décidé de prolonger d’un trimestre et de manière ciblée une partie des mesures de soutien économique corona en vigueur en Belgique.

A partir d’aujourd’hui, cinq mesures seront prolongées pour la durée du 4e trimestre 2021. Pour les salariés, le chômage temporaire pour force majeure pour l’ensemble des secteurs est prolongé et pour les indépendants, le droit-passerelle simple de crise est prolongé pour l’ensemble des secteurs à partir d’une perte de 65 % du chiffre d’affaires. Le double droit-passerelle disparaît.

En outre, une prime mensuelle de 25 euros pour les bénéficiaires du revenu d’intégration, d’une Grapa ou d’une allocation de remplacement de revenus (ARR) sera octroyée. Celle-ci était jusqu’à présent de 50 euros. Un soutien financier aux opérateurs du rail (personnes et fret) est également prévu ainsi que le maintien du taux de TVA à 6 % sur le gel hydroalcoolique et les masques.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko