Accueil Belgique Politique

Prix de l’énergie: le ministre Dermagne plaide pour un chèque pour les ménages

Le coût de la mesure est évalué à 524 millions d’euros.

Temps de lecture: 1 min

Face à la hausse des prix de l’énergie et à l’entame du conclave budgétaire, le vice-Premier et ministre de l’Energie, Pierre-Yves Dermagne (PS) propose vendredi dans la DH l’octroi d’un chèque énergie de cent euros à tous les ménages.

« Ce sera une intervention forfaitaire, un chèque énergie en ’one shot’ directement déduit sur la facture de chaque ménage », plaide Pierre-Yves Dermagne qui cite un montant « à débattre » de 100 euros par ménage.

Le coût de la mesure est évalué à 524 millions d’euros.

Le ministre socialiste préconise également une prolongation du tarif social de l’énergie au-delà de la fin de l’année pour les ménages les plus précarisés.

Cela représente pour ceux-ci une réduction moyenne de 250 euros sur base annuelle.

Quant au financement de ces mesures, M. Dermagne rappelle entre autres que la hausse du coût de l’énergie provoque une hausse des accises et donc des recettes pour l’État.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , samedi 2 octobre 2021, 8:03

    On ne sais faire que ca, en oligarchie Wallonne, des chèques, aucune autre solution dans leurs têtes de linottes. Comme avec leurs clients-citoyens, comme dans leurs intercommunales. Pognon.

  • Posté par Micheroux Olivier, vendredi 1 octobre 2021, 20:20

    M'enfin, je n'ai pas besoin d'un chèque de 100 euros, comme une grande partie des ménages de la région. Aidez en priorité les gens qui en ont besoin... Est-ce si difficile à comprendre...?

  • Posté par Lambotte Serge, vendredi 1 octobre 2021, 18:31

    Dermagne= 1 chèque. Magnette= Les transports gratuits. Le P$ = en campagne électorale.

  • Posté par Noelb Renzo, vendredi 1 octobre 2021, 16:01

    Et il ose appeler cela de la justice ? Il nous prend pour des imbéciles incultes. Allez, osez baisser les taxes sue les énergies : ça, c'est de la justice. Cela profitera à tous, selon leurs besoins. Quel manipulateur !

  • Posté par J.-M. Tameyre, vendredi 1 octobre 2021, 15:57

    Deux exemples vécus. 1/ Je connais une retraitée qui a fait sa carrière au CPAS: logement, indemnités, chauffage... du CPAS. Son appartement est chauffé comme une baraque à frites, je lui fait remarquer : "c'est normal, c'est gratuit". Je présume qu'il n'y a pas de statistiques sur les relevés de consommation, histoire qu'on parle chiffres ? 2/ Un réfugié (qui a sa carte B) qui a un logement social où défilent tous ses "amis". En fin d'année, son CPAS réclame 900€ d'eau et d'électricité (il en faut des consommations pour un isolé !). Il va voir son assistante sociale et... la facture est réglée par... le CPAS. CONCLUSION: moi au moins je sais où partent toutes mes taxes. Ce clientélisme outrancier est invraisemblable ! Et ce sont toujours les mêmes qui paient, qui paient et qui paient encore !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs