Accueil Société

Marc Van Ranst évoque le port du masque et met en garde contre un retour de la grippe

Finalement, seule la Flandre fait donc tomber le masque ce 1er octobre.

Temps de lecture: 2 min

Les discussions sur l’extension du covid safe ticket l’avaient quelque peu éclipsé mais la Wallonie ne s’était pas encore prononcée sur un éventuel assouplissement concernant le port du masque à partir du 1er octobre. C’est désormais chose faite et sans surprise, d’assouplissements, il n’y aura point.

Comme à Bruxelles, le port du masque restera obligatoire dans les secteurs où il est actuellement d’application. « Les assouplissements décidés par le comité de concertation le 17 septembre dernier ne s’appliqueront pas, pour le moment, en Wallonie », a annoncé jeudi le gouvernement régional.

Finalement, seule la Flandre fait donc tomber le masque ce 1er octobre. Marc Van Ranst était interrogé sur ce sujet dans les colonnes du journal flamand, Het Laatste Nieuws. Si le scientifique s’attend à une augmentation du nombre de contaminations, il ne pense pas que le nombre d’hospitalisations va exploser. « Les personnes qui ont été vaccinées se retrouvent rarement à l’hôpital. En Flandre – avec notre taux de vaccination élevé – nous pouvons nous permettre de faire quelque chose. La suppression du masque obligatoire est une étape logique après la série d’assouplissements qui a déjà eu lieu. »

Marc Van Ranst met par contre en garde contre le retour de la grippe, même s’il est difficile de prévoir précisemment la situation dans quelques mois. « Nous voyons cela souvent : si le virus de la grippe est absent pendant un certain temps, un vide se crée. La nature n’aime pas ça et le virus de la grippe peut alors effectuer un changement génétique. Pour l’instant, rien n’indique que cela se produira, mais c’est de cette manière que la pandémie de grippe asiatique a éclaté en 1957. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par OPDEBEECK Jean-Marie, vendredi 1 octobre 2021, 12:43

    Donc port du masque à Evere et l'on tombe le masque à Vilvoorde et Zaventem ..bien sûr, le coronavirus a passé un examen linguistique .

  • Posté par massacry olivier, vendredi 1 octobre 2021, 18:51

    La même réflexion peut s'appliuqer à toutes les frontières, peu importe le niveau, exit alors les mesures?

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs