Accueil Économie Entreprises

BioNTech lance des études pour un vaccin anticancéreux à ARN messager

BioNTech prévoit de recruter environ 200 patients pour évaluer l’efficacité du BNT122 après chirurgie et chimiothérapie.

Temps de lecture: 1 min

Le fabricant de vaccins allemand BioNTech a traité pour la première fois un patient atteint d’un cancer colorectal avec son vaccin contre le cancer à ARN messager individualisé BNT 122 dans le cadre d’une étude de phase 2 récemment lancée aux États-Unis, en Allemagne, en Espagne et en Belgique, a annoncé la société vendredi.

BioNTech prévoit de recruter environ 200 patients pour évaluer l’efficacité du BNT122 après chirurgie et chimiothérapie.

Invalid Scald ID.

«Dans de nombreux cancers, le patient semble débarrassé des tumeurs après l’opération, mais au fil du temps, des foyers tumoraux initialement invisibles commencent à se développer et à former des métastases. Dans cette étude clinique menée chez des personnes atteintes d’un cancer colorectal, nous voulons identifier les patients à haut risque grâce à un test sanguin et examiner si un vaccin ARNm individualisé peut prévenir une telle rechute», explique Ozlem Tureci, l’un des fondateurs de la société pharmaceutique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs