Accueil Sports Football Diables rouges

Diables rouges: pour Roberto Martinez, «c’est le bon moment» pour De Ketelaere «de saisir sa chance»

Le jeune joueur brugeois a été repris avec les Diables rouges pour disputer la phase finale de la Nations League.

Temps de lecture: 2 min

Charles De Ketelaere figure pour la première fois à temps plein dans le noyau A des Diables Rouges. Le jeune joueur du Club de Bruges ne combinera cette fois pas avec les Espoirs de Jacky Mathijssen. « C’est le bon moment pour lui de saisir sa chance », a justifié Roberto Martinez, le mentor espagnol de la Belgique, vendredi en conférence de presse à Tubize, avant la demi-finale de la Ligue des Nations le 7 octobre à Turin contre la France.

Charles De Ketelaere, 20 ans, avait fêté sa première sélection il y a un an contre la Suisse et la dernière campagne en septembre l’avait vu privilégier les duels avec les Espoirs en vue de l’Euro 2023 même s’il était dans le noyau A encore. De Ketelaere est l’un des hommes en forme de la phalange brugeoise surprenante en Ligue des Champions contre le PSG et à Leipzig.

« Pour De Ketelaere, c’est le bon moment de saisir sa chance et de se montrer. Je sens qu’il est prêt pour avoir un impact sur le jeu. Il est encore jeune, mais il a déjà montré qu’il peut apporter quelque chose de spécial. Il peut jouer sur le côté gauche, courir entre les lignes, il est intelligent et il réfléchit. Il mérite d’être là. Maintenant, c’est à lui de montrer dès lundi où il en est. »

Les Diables Rouges se rassembleront dès lundi en effet au centre national de Tubize pour préparer les retrouvailles avec la France. Ce 75e duel de l’histoire entre Belges et Français aura une saveur particulière. Les deux nations se retrouveront pour la première fois depuis la défaite belge aux portes de la finale du Mondial 2018 en Russie (1-0).

Un autre Brugeois, Hans Vanaken est aussi dans la sélection des 24 Diables, dont 20 joueurs de champ. « Hans est vraisemblablement dans la forme de sa vie », a confié encore Roberto Martinez. « On le voit en équipe nationale et avec le Club de Bruges, aussi bien en championnat qu’en Ligue des Champions. Le plus marquant est qu’il peut maintenir son niveau au fil des différentes rencontres dans des circonstances parfois bien différentes. Chez les Diables Rouges, il progresse. Et pour moi, ce n’est vraiment pas une surprise qu’il soit pour l’instant à un tel niveau. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir