Accueil Culture Scènes

«Mawda» au théâtre: le procès d’une justice de classe

Ce jeudi s’ouvrait le procès en appel du policier condamné dans « l’affaire Mawda ». Le même jour avait lieu la première de « Mawda, ça veut dire tendresse » au KVS, ou comment le théâtre questionne un drame révélateur de dysfonctionnements dans la machine sociale et judiciaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

D e sang-froid de Truman Capote en littérature. A en perdre la raison (sur Geneviève Lhermitte) de Joachim Lafosse ou Ne tirez pas (sur les tueurs du Brabant) de Stijn Coninx au cinéma. De tout temps, l’art s’est glissé dans les interstices d’affaires criminelles pour en digérer les ressorts, en creuser les zones grises, en exorciser une partie du traumatisme. Cette fois, c’est le théâtre qui se penche sur un dossier judiciaire avec Mawda, ça veut dire tendresse de Marie-Aurore d’Awans et Pauline Beugnies, à l’affiche du KVS à Bruxelles avant une large tournée à travers le pays.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Debersaques Bart, vendredi 1 octobre 2021, 22:01

    Il s'agit du proportionnalité des actes policiers. Un enfant en a perdu la vie. Est-ce la norme? Doit-on accepter sans plus?

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 3 octobre 2021, 19:31

    @Debersaques Bart. Vous croyez que le policier qui a tiré dans les pneus avait des rayon X comme Terminator pour voir l'intérieur de la camionnette ? Soyons un peu sérieux ! "Proportionnalité" ? >>> je crois que le policier tirait dans les pneus d'un véhicule qui refusait de s'arrêter : l'entière responsabilité revient aux chauffeur du fourgon fuyard et à sa clique de grand banditisme organisé (traite d'êtres humains; etc.).

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 1 octobre 2021, 20:03

    Mawda: Fait divers dramatique et malheureux; certes; mais qui ne devrait pas être "monté en mayonnaise" comme le fait l'avocat provocateur et certains médias : le vrai responsable de cette "course-poursuite" est le conducteur de la camionnette et nul autre. >>>> Ces médias devraient regarder le "soufflé" Chovanec qui est en train de se dégonfler à la lumière des faits ...

  • Posté par c006E95, vendredi 1 octobre 2021, 17:21

    De la pure propagande pro envahisseurs A propos, la guerre est terminée depuis longtemps en Irak...donc, retour à l'expéditeur

Aussi en Scènes

Le Théâtre de Namur prend «La Mouche»

Happé par les scènes parisiennes (il est sociétaire de la Comédie française), Christian Hecq revient fouler sa Belgique natale avec une comédie délirante, à mi-chemin entre les Deschiens et David Cronenberg. Quelle « Mouche » l’a donc piqué ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs