Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Joshua Zirkzee: «J’ai fréquenté le top européen, mais je n’en fais pas encore partie»

Joshua Zirkzee en a assez de cette étiquette de garçon arrogant et nonchalant qu’on lui colle à la peau depuis de nombreuses années. Le buteur anderlechtois rappelle que, même s’il a fêté le titre et la C1 avec le Bayern, il reste un jeune joueur inexpérimenté.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Joshua Zirkzee (20 ans) sur un terrain ou à l’interview, c’est le jour et la nuit. Dans l’un des salons tendance du parc Astrid, ex-bureau des présidents Vanden Stock, le jeune attaquant des Mauves ne peut cacher une certaine réserve face aux journalistes. « Ce ne sera jamais ma tasse de thé ». Loin de l’image qu’il renvoie balle au pied, aucune impression d’arrogance ne transpire de la grande carcasse (1m93) du nº23 anderlechtois, né à Schiedam d’un père néerlandais et d’une mère nigériane. Poli, mais le plus souvent introverti, l’un des grands espoirs du football néerlandais lève toutefois un coin du voile sur une personnalité au parcours déjà étonnant à l’orée de la vingtaine. Sous contrat au Bayern Munich, avec lequel il a déjà remporté un titre de champion d’Allemagne et une Ligue des champions, Zirkzee est l’une des vedettes de Neerpede. L’un des plus doués et des plus énigmatiques, aussi. Rencontre avec le héros de la dernière sortie des Bruxellois, le week-end passé, auteur à la Côte de son quatrième but pour le RSCA.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs