Accueil Économie Finances

Le sport professionnel dans le collimateur des finances belges

Dans le cadre des négociations budgétaires, les partenaires de la majorité se pencheront sur le régime social très avantageux dont bénéficient les athlètes professionnels et les clubs. A la clé : 30 millions d’euros en plus par an dans les caisses de l’Etat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La mesure fait partie du tableau budgétaire remis par le Premier et la secrétaire d’Etat au Budget, Eva De Bleeker, aux partenaires de la majorité. Celle-ci s’attaque au « statut des sportifs rémunérés » – sorte d’équivalent du statut d’artiste, mais pour les sportifs – et notamment au volet cotisations sociales de ce régime avantageux. Une des raisons de son existence est le fait que les sportifs ont souvent une carrière plus courte. De quoi s’agit-il exactement ? Pour bien comprendre, prenons le cas d’un travailleur salarié normal. Chaque mois, celui-ci verse à la sécurité sociale, via son employeur, 13,07 % de son salaire brut. Un montant proportionnel à ses revenus, donc.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Usual Suspect, samedi 2 octobre 2021, 10:38

    Imposer les professionnels de tous les sports (joueurs, entraineurs, coachs, arbitres, managers, dirigeants de clubs, agents, intermédiaires, tondeurs de pelouse, etc.), c'est bien, mais il faut aussi taxer les supporters car ils causent des coûts à la collectivité, occasionnent des dégradations et des désagréments.

  • Posté par DOUCHANT Claude, vendredi 1 octobre 2021, 20:16

    Enfin un peu d'argent dans les caisses de l'état venant des riches, et un peu moins de magouilles pour que l'argent se partage un peu moins entre eux et à des coachs qui s'enrichissent. J'espère qu'ils sont taxés également. A moins qu'ils soient domicilié dans des paradis fiscaux.

  • Posté par Stephane M, vendredi 1 octobre 2021, 22:24

    Encore faut ils qu'ils restent en Belgique et ca c'est pas sûre au final les 30 misérables millions risque de devenirs rien du tout surtout si moins de spectateurs ou de téléspectateurs

  • Posté par Debrabander Jean, vendredi 1 octobre 2021, 20:15

    La justice fiscale commencera par là. Que les sportifs à gros salaires paient leurs impôts comme les autres travailleurs ! point barre . Marre des privilèges, les aristocrates à la lanterne ...

  • Posté par Lambert A., vendredi 1 octobre 2021, 19:28

    Il est plus que temps que les sportifs cotisent au même niveau que les autres travailleurs, c'est-à-dire sur base des rémunérations réellement perçues. Pourquoi leur accorder un régime particulier en invoquant la courte durée de leur carrière sportive ??? Cela ne se justifie absolument pas, car quasiment tous les sportifs retrouvent par après des fonctions comme entraîneur, coach, ou toute autre emploi dans le business; leurs "portes de sortie" sont vraiment nombreuses s'ils ont bien préparé leur départ et s'ils ne se sont pas comportés comme des "cigales".

Aussi en Finances

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs