Accueil Sports

Wout van Aert: « Plaisir et souffrance, c’est compatible»

Après la déception du Mondial, le Campinois cherche des éléments de réponse, dans sa course préférée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Visage impassible, ton ne trahissant aucune irritation apparente mais propos tranchants, limpides. Wout van Aert a fort peu goûté les critiques « à retardement » de Remco Evenepoel, qui ont jeté une lumière étonnamment crue sur une équipe belge qu’on avait pourtant vue soudée dimanche lors du Mondial. Et qu’on pensait solidaire dans la défaite. Juste après le galop d’entraînement de son équipe Jumbo-Visma jeudi, dans les environs d’Orchies, il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre que la sortie médiatique du jeune Brabançon l’avait étonné. Et touché au plus profond, dans cette relation de franchise qu’il estime essentielle à la réussite.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs