Accueil Sports

Mathieu van der Poel: «Avec la pluie, ce sera plus fun»

Première participation à Paris-Roubaix pour le Néerlandais Mathieu van der Poel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Comme ce fut le cas au Tour, le public français découvrira Mathieu van der Poel sur les chemins de traverse de Paris-Roubaix, une épreuve également disputée par son grand-père, Raymond Poulidor (4 top 10 en 13 participations) et son père Adrie (13 participations également et une troisième place en 1986 derrière Kelly et Dhaenens). Le plus grand funambule du peloton ronge son frein depuis 900 jours car c’est peu de dire que cette course colle à ses aspirations comme la gadoue s’attachera aux boyaux dimanche.

Au Tour, il ne lui avait fallu qu’une seule journée pour les repérages puisque dès la deuxième étape, il déroba le maillot jaune à Alaphilippe, l’absent logique du trident dont on vous parle depuis le début de la saison. Avec ses 62 kilos, le double champion du monde n’aurait pas pesé bien lourd dans le dernier duel (sur la route) que se livreront les plus prestigieux compétiteurs des labourés de ces dernières années.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs