Accueil Opinions Éditos

Il y a une bataille dehors, et elle fait rage

Le week-end prochain, des marches pour le climat vont reprendre en Belgique et donc oui, le gouvernement fédéral, qui va se remettre à la tâche, doit reprioriser les dossiers sur table.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Cette semaine à Milan, lors d’un sommet des jeunes pré-COP 26, Greta Thumberg a eu ces phrases terribles : « Trente années de bla-bla et où cela nous a-t-il menés ? Les dirigeants du monde ont noyé les espoirs des gens avec les promesses creuses. Economie verte bla-bla, neutralité carbone en 2050 bla-bla. C’est une trahison des générations actuelles et futures. » Mercredi soir au Théâtre National à Bruxelles, lors d’un débat consacré aux utopies réalistes face à l’anthropocène – cette période géologique marquée par l’empreinte toute-puissante et destructrice de l’homme –, de très nombreux jeunes ne disaient pas autre chose : « Ras le bol du bla-bla. Je suis en colère, j’ai la rage, j’ai envie de tout casser, j’ai peur… »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

39 Commentaires

  • Posté par stals jean, dimanche 3 octobre 2021, 14:37

    Le combat de Greta Thumberg en vue de "harceler" à dessein les Pouvoirs en place, les politiques et les économico-financiers de la Planète entière est plus que justifié, mais son: "trente année de bla bla", devrait être accompagné de: "et vous "les jeunes" que faites vous chacun dans votre coin"? En effet, soyons réaliste, si on se donne la peine de bien ouvrir les yeux et les oreilles, il faut admettre que sur les 8 milliards et plus encore de citoyens du Monde, en réalité 99% sinon plus, de ces "homo sapiens sapiens" jeunes ou vieux n'en ont jamais rien eu à foutre, et n'en ont toujours rien à foutre, rien de rien, moins que rien, des mises en garde des "lanceurs d'alertes" des années 1960-70-80 çàd des Bob Dylan, des Greenpeace, des écologistes structurés en Partis politiques, des scientifiques du GIEC planétairement actif au demeurant. Quand Greta Thumberg se retrouve devant des milliers de jeunes aficionados, ses premières paroles devraient être : "qui d'entre vous n'a pas de smartphone, qui est venu à pied , ou à vélo, qui boit de l'eau du robinet et qui mange encore des pommes de son verger"?... "Zéro carbone en 2050", çàd dans trente ans...Avec des milliers d' infamies environnementales, comme la coupe du monde de foot au Qatar...avec la "5 ,6, 7G" obligée et obligatoire et pour causes, ...Avec des demandes planétaires en énergie infinies, véritablement infinies... Avec des Continents plein de "mégalopoles" champignons, et leurs centaines de millions d'habitants ....Avec 2 milliards de véhicules individuels ... avec les tomates à Noel à Bruxelles, et avec la Nasa bientôt "agence de voyage spatial" ..."Zéro carbone en 2050"...càd demain... bla bla en effet, pire, imposture politique absolue.

  • Posté par Linard Robert, dimanche 3 octobre 2021, 14:47

    La vous touchez du doigt à la réalité, vous allez vous priver de smartphone alors que vous en avez besoin pour tout de nos jours.

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 3 octobre 2021, 11:51

    Le problème du climat est à prendre au sérieux. Cela signifie qu'il faut y travailler de façon systématique et réfléchie, donc en cessant de nous laisser distraire par de lamentables clowns populistes comme Nullet ou Thunberg.

  • Posté par Linard Robert, dimanche 3 octobre 2021, 14:48

    +++

  • Posté par Cassiman Robert, dimanche 3 octobre 2021, 11:00

    N'en déplaise à vos détracteurs, merci Madame Delvaux de nous rappeller le texte de la chanson de Bob Dylan datant de " 1964 " et toujours d'actualité.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs