Accueil Sports Football Football belge Standard

Mbaye Leye après la défaite à Malines: «Le Standard a besoin de quelqu’un qui inspire la peur»

Le Standard a à nouveau vécu une soirée cauchemardesque sur la pelouse du KV Malines.

Temps de lecture: 3 min

Menés 3-0 après moins de vingt minutes de jeu, les Liégeois ont semblé dominés dans tous les secteurs de jeu, incapables de réagir de quelque manière que ce soit. Une situation qui a poussé certains supporters du matricule 16 à monter sur le terrain juste avant le coup d’envoi de la seconde période, afin de dire leur façon de penser aux joueurs. Ce qui a visiblement eu son petit effet. Il y a eu du mieux de la part des Rouches, sans toutefois produire un jeu incroyable… Ils ont toutefois réussi à trouver la faille dans le bloc malinois, à un peu moins de dix minutes de la fin. Denis Dragus, monté à la mi-temps, a profité d’un cafouillage dans le rectangle pour réduire l’écart. Mais en vain…

Après cette nouvelle débâcle, l’entraîneur du Standard Mbaye Leye était évidemment furieux, frappant notamment dans un panneau dans le couloir des vestiaires… « Aujourd’hui, on a vu des joueurs qui ont peur de jouer, de prendre des décisions, de se lâcher », a expliqué Mbaye Leye au micro d’Eleven Sports. « Cette pression est normale quand vous êtes au Standard. Mais c’est quand même malheureux d’avoir besoin de supporters qui rentrent sur le terrain, qui foutent un peu le bordel, pour voir une équipe différente. Parce que c’est ce qu’on a vu, un visage complètement différent en seconde période. Et pourtant, c’était toujours les mêmes jeunes sur la pelouse… »

Par la même occasion, l’entraîneur sénégalais en a profité pour lancer un message à sa direction. Ou, en tout cas, c’est ce que son interview d’après-match laissait entendre. « Je fais mon maximum tous les jours, avec le staff qui m’entoure. Mais il faut quelqu’un qui inspire la peur, ce qui n’est pas mon rôle. Ce club a besoin de grandes gueules pour réussir. Moi, j’en ai marre de jouer les méchants tout le temps, de devoir gueuler à chaque match. Je ne vais pas le faire tout le temps. Mon job, c’est de bien les entraîner, de les préparer pour le match du week-end. Mais ils ont besoin de quelqu’un dont ils ont peur… »

Ce qui ressemble à une demande à sa direction n’est en aucun cas un aveu de faiblesse. L’ancien attaquant a toujours foi en ses capacités et en celles de son groupe. « Il faut garder confiance, parce que ce noyau a des qualités. Il faut simplement savoir se relever. Parce que, quand tu aimes le Standard, tu serres les fesses autant que moi pendant les matches. Maintenant, on n’est plus dans la tactique, on est dans la responsabilisation de chacun. De mon côté, je vais continuer à faire le job, parce que je pense que je suis toujours la bonne personne pour le Standard. On va s’en sortir, et tous ensemble. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Dubois B., samedi 2 octobre 2021, 6:15

    C'est incroyable ce qu'on lit. Leye viendrait presque à remercier les supporters qui se sont encore bien fait remarquer pour avoir bougé son équipe. Non ce n'est pas correct de lancer des balles de tennis. Non, ce n'est pas correct d'envahir le terrain. Tout ce que ce club mérite, c'est un score de forfait et 5 matches à huis-clos. Quant aux abrutis qui interrompent le match, ils méritent un an de suspension de stade. Avec toutes les caméras dans les stades, il est facile de les identifier. Marre que les matches soient influencés par des comportements non réglementaires du public. Soutenir, c'est bien, mais ça doit être fait dans les règles.

  • Posté par Baab Abba, samedi 2 octobre 2021, 5:14

    1. Moi, j’en ai marre de jouer les méchants tout le temps, de devoir gueuler à chaque match. Je ne vais pas le faire tout le temps. 2. Mais c’est quand même malheureux d’avoir besoin de supporters qui rentrent sur le terrain, qui foutent un peu le bordel, pour voir une équipe différente. 3. Je fais mon maximum tous les jours, avec le staff qui m’entoure. Mais il faut quelqu’un qui inspire la peur, ce qui n’est pas mon rôle. Ce club a besoin de grandes gueules pour réussir. 4. je pense que je suis toujours la bonne personne pour le Standard. Conclusion Vous n"êtes JUSTEMENT PAS DU TOUT ! la bonne personne pour ce genre de club, Mr Bye allez...

  • Posté par D. Frederic, samedi 2 octobre 2021, 1:10

    "On va s’en sortir, et tous ensemble" euuuh mec, tu joues à la baballe, tu sauves pas le monde.

Sur le même sujet

Aussi en Standard

Standard: Delferrière et Ntelo prennent du plaisir à MVV Maastricht

Allan Delferrière, Mitchy Ntelo et Lucas Kalala ont été prêtés cet été par le Standard à Maastricht, sans option d’achat. Si tout se passe parfaitement pour les deux premiers, le troisième s’est occasionné une rupture du tendon d’Achille mais n’a pas perdu pour autant l’espoir.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir