Accueil Monde Amériques

Brésil: des centaines de personnes manifestent pour la destitution de Bolsonaro

Ces appels à manifester ont été lancés dans 167 villes du pays.

Temps de lecture: 2 min

Les Brésiliens ont commencé à manifester samedi dans plusieurs villes du pays, à l’appel des mouvements et partis de gauche, pour demander une nouvelle fois la destitution du président d’extrême droite Jair Bolsonaro.

Des rassemblements d’ampleur étaient attendus notamment à Rio de Janeiro, Sao Paulo ou Brasilia à l’appel de la « Campagne nationale Bolsonaro dehors », soutenue par une douzaine de partis de gauche et de nombreuses centrales syndicales.

Ces appels à manifester ont été lancés dans 167 villes du pays.

Malgré le large soutien jusqu’au centre de l’échiquier politique, les partis de droite en rupture avec le gouvernement ne se sont pas joints à cet appel. Ils n’avaient que peu rassemblé le 12 septembre.

Dans le quartier central de Candelaria à Rio de Janeiro, des centaines de personnes défilaient en criant « Bolsonaro dehors » inscrit également sur de nombreuses banderoles. « On va le dégager, le pari des personnes ici dans les rues est de faire pression sur les parlementaires pour qu’ils réclament la destitution de Bolsonaro », a déclaré à l’AFP Elizabeth Simoes, une enseignante retraitée de 69 ans.

BRAZIL-PROTESTS_ (2)
Reuters.

Plus d’une centaine de pétitions réclamant cette destitution sont en attente à la Chambre des députés, mais son président Arthur Lira, un allié du gouvernement, n’y donne aucune suite. La Cour suprême a par ailleurs ordonné l’ouverture de plusieurs enquêtes contre Jair Bolsonaro et ses proches, notamment pour dissémination de fausses informations.

De nombreux drapeaux rouges du Parti des travailleurs (PT) de l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010) étaient visibles, avec ceux de nombreuses autres organisations de gauche et du centre ainsi que des drapeaux brésiliens qui prédominent traditionnellement lors des marches de soutien au président.

Le 7 septembre, des rassemblements massifs à Brasilia et Sao Paulo avaient réuni 125.000 soutiens de Jair Bolsonaro. À un an de la présidentielle, un sondage réalisé mi-septembre par l’institut Datafolha donnait 26 % au président d’extrême droite au 1er tour contre 44 % pour Lula.

A Sao Paulo et Brasilia, les manifestations ne devraient s’élancer que vers 17h, heure locale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 3 octobre 2021, 22:55

    Raz-de-marée donc?

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs