Accueil La Une Économie

Dexia a pesé lourd sur la Belgique, le pays a déjà dépensé 8,6 millions en conseils et avocats

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Belgique a payé quelque 8,6 millions d’euros en frais d’avocats et de conseils financiers depuis la nationalisation de Dexia Banque Belgique en 2011, devenue depuis lors Belfius, révèle Le Soir ce mercredi.

La Belgique, avec la France et le Luxembourg, a dû intervenir en 2008 et 2011 pour renflouer le bancassureur Dexia, injectant au total 7 milliards d’euros dans les deux opérations. Pour effectuer le démantèlement de Dexia et mettre Belfius sur pied, l’Etat a dépensé 500.000 euros en frais d’avocat et 5,1 millions d’euros en conseils financiers. À ces sommes se sont ajoutés deux millions d’euros pour défendre la position belge face à la Commission européenne, qui soupçonne les garanties accordées à Dexia d’être des aides déguisées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs