Accueil

Leïla Bekhti, glamour et humour

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Née le 6 mars 1984 à Issy-les-Moulineaux, dans une famille d’origine algérienne, elle est poussée à passer un casting par des amis et décroche un des rôles principaux de Sheitan, de Kim Chapiron, aux côtés de Vincent Cassel, en 2005. Si ses premiers personnages s’appellent Yasmine, Leïla, Zarka, Mounia, Djamila, elle devient très vite un des nouveaux visages indispensables du cinéma français. En 2011, elle reçoit le César du meilleur espoir pour Tout ce qui brille, de Géraldine Nakache et Hervé Mimran, succès public et critique, et devient une des égéries de L’Oréal pour la gamme de maquillage Accord Parfait. Dans sa filmographie, on pointe La source des femmes, de Radu Mihaileanu, Une vie meilleure, de Cédric Kahn, Avant l’hiver, de Philippe Claudel, Mains armées, de Pierre Jolivet, Nous trois ou rien, de Kheiron, Le grand bain, de Gilles Lellouche, La lutte des classes, de Michel Leclerc.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs