Accueil Sports

Gholizadeh: «Être décisif, c’est mon job»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

« Avec ses qualités, Gholizadeh doit devenir un joueur-clé de Charleroi. » Ces mots reviennent souvent dans la bouche d’Edward Still quand on l’interroge sur son artiste. Pourtant, l’Iranien n’a débuté qu’à cinq reprises depuis le début de saison. Comme contre Malines six jours plus tôt, il a entamé la rencontre sur le banc, à Courtrai. Mais cette fois, il a eu quarante minutes de jeu pour se mettre en évidence. Déjà auteur d’une passe géniale sur le 1-1, il a forcé lui-même le partage dans les arrêts de jeu. « Je suis content d’avoir pu aider mon équipe. On aurait mérité de gagner. », jugeait-il, le sourire retrouvé. « Mais je ne suis pas particulièrement excité non plus. C’est mon boulot d’être décisif, même si je le fais avec tout mon cœur. La saison dernière, j’ai marqué 8 buts et donné 8 assists. J’espère faire autant, voire plus, car c’est mon boulot. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs