Accueil Sports Football Football belge Standard

Le Standard va virer son entraîneur Mbaye Leye

Les mauvais résultats du club liégeois ont eu raison du coach sénégalais. Deflandre et Asselman devraient également quitter le club.

Temps de lecture: 2 min

Le Standard a à nouveau vécu une soirée cauchemardesque sur la pelouse du KV Malines. Menés 3-0 après moins de vingt minutes de jeu, les Liégeois ont semblé dominés dans tous les secteurs de jeu, incapables de réagir de quelque manière que ce soit. Une situation qui a poussé certains supporters du matricule 16 à monter sur le terrain juste avant le coup d’envoi de la seconde période, afin de dire leur façon de penser aux joueurs. Ce qui a visiblement eu son petit effet. Il y a eu du mieux de la part des Rouches, sans toutefois produire un jeu incroyable… Les ouailles de Bruno Venanzi ont réussi à se créer quelques occasions, sans toutefois parvenir à trouver la faille.

Deux jours après cette nouvelle débâcle, le président liégeois a donc décidé de prendre une décision forte : Mbaye Leye va être démis de ses fonctions, avec effet immédiat. Patrick Asselman, T2 de l’ancien buteur, devrait également suivre. La direction liégeoise a donc désormais deux semaines, le temps de la trêve internationale, pour trouver son successeur.

Le bilan de Leye à la tête des Rouches

En 36 matches disputés à la tête du club, le coach rouche affiche un bilan de 16 victoires pour 15 défaites et 5 matches nuls, pour une moyenne 1,47 point par match. Depuis Ron Jans en 2012 (1,33 point par match), seuls deux anciens coaches du club affichent un bilan inférieur : Aleksandar Jankovic avec une moyenne de 1,2 point par match, et le prédécesseur de Leye, Philippe Montanier (1,36 point par match). Mais si l’on compare son bilan chiffré avec celui de Preud’homme (1,59 point par match) ou de Ricardo Sa Pinto (1,74 point par match), Leye fait nettement moins bien.

Cette saison, il ne compte que 4 victoires pour 5 défaites et 1 nul en 10 matches. Un bien triste bilan qui a donc poussé Bruno Venanzi à se séparer du Sénégalais. Notons que son successeur sera déjà le 10e coach de l’ère Venanzi, en à peine 7 ans au Standard...

Révolution dans le staff du Standard: Leye, Deflandre et Asselman ont été remerciés, c’est Jean-François Gillet qui assure l’intérim

Ce lundi, la direction du Standard de Liège a décidé de licencier son entraîneur Mbaye Leye, ainsi que ses deux adjoints, Éric Deflandre et Patrick Asselman.

Temps de lecture: 1 min

Le lourd revers subi sur la pelouse du KV Malines vendredi passé a de lourdes conséquences au sein du Standard. Après un bilan catastrophique de 13/30, l’entraîneur sénégalais Mbaye Leye a été remercié ce lundi par le président Bruno Venanzi. Mais ce n’est pas un simple changement de coach qui est en train de s’opérer au sein de matricule 16 : c’est une véritable révolution.

En plus de l’ancien attaquant, on apprend que ses deux adjoints, Patrick Asselman et Éric Deflandre, sont également renvoyés par le club liégeois. L’ancien propriétaire de Lampiris a donc décidé de repartir d’une page quasiment blanche au niveau de son staff, dans le but de relancer une équipe clairement en crise.

En attendant de constituer ce nouveau staff, c’est donc Jean-François Gillet, entraîneur des gardiens au sein de l’équipe fanion depuis cette saison seulement, qui assure les entraînements, épaulés par les deux préparateurs physiques, Renaat Philippaerts et Kevin Miny. Ce lundi, en fin de matinée, les deux derniers cités ont donné une séance axée sur la préparation physique aux joueurs qui n’ont pas rejoint leur sélection nationale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, lundi 4 octobre 2021, 18:05

    C'est à chaque fois le même résultat quand une équipe joue mal ( ou très mal) comme ici, c'est l'entraineur qui saute. MAIS, je n'entend aucune sanction prise à l'encontre de certains joueurs jouant nettement en dessous de leur qualité. Pourquoi ne pas instaurer un système de malus financier quand la manière de jouer est en cause et que les joueurs ne font pas le maximum comme ils devraient le faire et surtout comme ils sont capables de le faire.

  • Posté par Guiot Philippe, lundi 4 octobre 2021, 14:21

    Ce n'est pas lui qu'il fallait virer mais, bien avant lui, toute la clique d'incompétents ! Et en 1er lieu Venanzi himself ! Le vice-président de Duchâtelet, stupéfait de découvrir tant de cadavres dans les placards ....

  • Posté par Robin Stéphane, lundi 4 octobre 2021, 13:32

    Quelles que soient les compétences, les résultats ou le bilan de Monsieur Leye, je trouve que le premier titre de cet article manque de respect. Ce n'est pas ainsi que l'on évoque un licenciement. Il faudrait peut-être le signaler aux deux individus qui ont commis ce brillant article !

  • Posté par Le Raleur ., lundi 4 octobre 2021, 11:12

    Je le vois très bien dans le grand Cactus avec Thierry Luthers. Sinon , à la Tribune pour remplacer Philippe Albert . Il expliquera qu'il faut de la grinta (houra football) On parle de "hourra football" lorsque la partie est particulièrement décousue, sans action véritablement construite lorsqu'une équipe ou les deux équipes se livrent complètement avec enthousiasme, sans vraiment tenir compte d'une stratégie de jeu mais en espérant que la dynamique de motivation permette de faire la différence au score. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lexique_du_football. Maintenant ce que je présentait : Still comme T1 avec un bon encadrement de T2 & T3 & Analyste Video.

  • Posté par Meersman Olivier, lundi 4 octobre 2021, 9:57

    Rednic est annoncé à la voir 9 3/4...

Aussi en Standard

Standard: Delferrière et Ntelo prennent du plaisir à MVV Maastricht

Allan Delferrière, Mitchy Ntelo et Lucas Kalala ont été prêtés cet été par le Standard à Maastricht, sans option d’achat. Si tout se passe parfaitement pour les deux premiers, le troisième s’est occasionné une rupture du tendon d’Achille mais n’a pas perdu pour autant l’espoir.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir