Accueil Opinions Chroniques

Chronique «Détours wallons»: mon bourgmestre, ce héros

Après la crise sanitaire, les inondations de juillet ont à nouveau mis en évidence le rôle fondamental joué par les élus locaux dans notre société. Ils ne sont pourtant pas toujours récompensés de leurs efforts.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Je vous laisse imaginer la scène. Une table de 7 kilomètres de long (bonjour les nappes !) pour servir à 22.965 convives (des hommes bedonnants et moustachus pour l’essentiel), 2 tonnes de saumon, 1.430 faisans (la pêche et la chasse avaient été excellentes), 2.500 poulardes et pour arroser le tout, 1.200 litres de mayonnaise, 3.000 litres de café mais aussi 37.000 bouteilles de vin (hips). Les photos sépia de ce monstrueux banquet ont circulé récemment sur les réseaux sociaux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par RONVAL Anne-Marie, mercredi 6 octobre 2021, 16:38

    Je vous ferai remarquer que pour détrôner Richard Fournaux, Axel Tixhon a dû s'allier à des élus de 2 autres listes, qui, en réalité, pouvaient en profiter pour être les vrais maîtres à bord) !

  • Posté par lambert viviane, lundi 4 octobre 2021, 18:45

    C'était bien la peine de vouloir jouer les gros bras face au MR !

  • Posté par lambert viviane, lundi 4 octobre 2021, 18:45

    C'était bien la peine de vouloir jouer les gros bras face au MR !

  • Posté par Monsieur Alain, lundi 4 octobre 2021, 17:49

    Pour ma part, j'ai en mémoire une flopée de bourgmestres en commission "Dutroux" qui taillaient, à cris d'orfraie et à qui mieux mieux une croupière aux suppliciés issus de la magistrature, de la gendarmerie et/ou de la police. Depuis lors, de réformes en réformettes, ces politiques se sont arrangés pour découper à l'envi l'administration de la "chose publique" et pour en occuper TOUS les leviers de décision. Depuis lors aussi, les réseaux sociaux ont vu le jour. Aujourd'hui, c'est un peu "le bac qui se retourne sur le cochon".

  • Posté par Surmont Willy, mardi 5 octobre 2021, 9:02

    Vivement un seul niveau de pouvoir! Quelle énorme économie on réaliserait! Et quelle vraie contribution pour trouver des moyens de venir en aide aux sinistrés des inondations!!

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs