Accueil Société

Expulsion d'un étudiant congolais: Ecolo appelle à la libération de Junior Masudi Wasso

Arrivé à Zaventem le 18 septembre, l’étudiant était équipé d’un visa étudiant et d’une autorisation d’inscription à l’UCLouvain. À la douane, des policiers ont jugé ses connaissances académiques trop faibles, estimant sur cette base que le motif de son voyage était suspect. Il est menacé d’expulsion.

Temps de lecture: 3 min

Ecolo a appelé lundi à la libération de l’étudiant congolais Junior Masudi Wasso, inscrit à l’UCLouvain pour suivre des cours d’économie, mais menacé d’expulsion depuis le 18 septembre après que des policiers eurent jugé ses connaissances académiques insuffisantes. Les Verts ont également réclamé, dans un communiqué, « un débat serein » sur le contenu des contrôles aux frontières.

« Ecolo se joint au Conseil des recteurs francophones, aux syndicats, aux associations étudiantes ainsi qu’aux nombreux collectifs de la société civile pour demander la libération immédiate de Junior Masudi Wasso afin qu’il puisse entamer sereinement ses études », ont affirmé les deux coprésidents des Verts francophones, Jean-Marc Nollet et Rajae Maouane, le député bruxellois Kalvin Soiresse Njall et le député Simon Moutquin cité par le communiqué.

« Dans cette perspective, le secrétaire d’État (à l’Asile et à la Migration), Sammy Mahdi, doit intervenir en faveur de la libération de ce jeune étudiant », ajoutent les quatre responsables d’Ecolo. Selon eux, le respect des voies légales ainsi que les démarches administratives édictées par les lois constituent la méthode qui doit être respectée pour avoir accès au territoire belge.

Ecolo estime que Junior Masudi Wasso a respecté les lois

Les écologistes estiment que Junior Masudi Wasso, étudiant originaire de la République Démocratique Du Congo (RDC), régulièrement inscrit à l’Université catholique de Louvain, a respecté les voies légales et les démarches administratives édictées par les lois en obtenant un visa étudiant qui court jusqu’au 22 mars 2022.

« Malgré ce respect de la loi, il a été arrêté aux frontières par la police aéroportuaire et enfermé en attente de son expulsion. Les policiers, après l’avoir soumis à un interrogatoire sur ses connaissances académiques ainsi que sur le réseau de mobilité menant à son université, les ont jugées insuffisantes. Pour la police, le motif de son voyage était dès lors suspect et la procédure d’expulsion a été enclenchée. Le cas de Junior ne serait pas isolé selon les témoignages des organisations de la société civile », poursuit Ecolo.

Le parti s’interroge aussi sur le contenu, l’étendue ainsi que le caractère proportionné de ces contrôles effectués par les policiers aux arrivées aux frontières, qui « doivent être soumis à un débat démocratique au sein du parlement ».

Les parlementaires écologistes interviendront dans différents parlements – fédéral et de la Fédération Wallonie Bruxelles – pour interroger les membres des gouvernements compétents, assurent enfin MM. Nollet, Soiresse Njall et Moutquin ainsi que Mme Maouane.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 4 octobre 2021, 14:59

    Escrolo ratisse large

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 4 octobre 2021, 12:51

    Je n'ai jamais mâché mes mots à l'encontre des clodos "anti ceci ou cela" ... Mais ici, il s'agit d'un étudiant - entièrement en RÈGLE - qui est refoulé . Jusqu'à plus ample informé, il s'agit d'une mesure ARBITRAIRE (= mesure prise SANS le respect des règles et des Lois) qui foule au pied le Droit international . Et personne n'aimerait que cela lui arrive en atterrissant dans un pays étranger. Et je sais de quoi je parle . Merci. (P. Stordiau , ancien Cdt de bord SN ).

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 5 octobre 2021, 12:49

    Puisque le patron du Ministère, Sammy Mahdi , le dit : "les droits d’inscription ne devaient pas être totalement payés" >>> arrêtez vos élucubrations infondées.

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 4 octobre 2021, 15:00

    Il n était pas n règle financièrement, un ministère congolais s est empressé de faire un virement, histoire qu on ne les prenne pas pour des arnaqueurs mais c est trop tard

  • Posté par c006E95, lundi 4 octobre 2021, 12:27

    Les tallibans verts, toujours favorables à la présence de plus d'étrangers en Belgique...de futurs électeurs?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko