Accueil Pandora Papers

Podcast – Pandora Papers: que faut-il retenir de la plus grande fuite fiscale de l’histoire?

« Le Soir », en collaboration avec l’ICIJ, publie une nouvelle enquête sur les plus célèbres paradis fiscaux du globe. Nos journalistes expliquent, au micro de Pierre Fagnart, les dessous de cette collaboration journalistique qui a permis d’identifier plus de 29.000 bénéficiaires de sociétés offshore.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Pandora Papers, c’est la nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), à laquelle a participé Le Soir. Elle a réuni pendant près de deux ans plus de 600 journalistes de 151 médias. Ce qui fait d’elle la plus grande enquête journalistique collaborative jamais réalisée. Nos journalistes Xavier Counasse et Joël Matriche expliquent, au micro de Pierre Fagnart, ce qu’il faut retenir de la plus grande fuite fiscale de l’histoire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mardi 5 octobre 2021, 21:02

    Une autoglorification des journalistes, mais pratiquement aucune information concernant de véritables malversations. Rien que des supputations, dévoilant cependant au passage des informations confidentielles et personnelles, d'une façon qui ne respecte pas nos réglementations sur la vie privée et la protection des données.

  • Posté par Dubois Raymond, mardi 5 octobre 2021, 16:10

    UNE INFORMATION ... tout va continuer et les " paumés ignorants " vont payer leurs contributions comme d'habitude - Je comprends mieux la révolte de certains manifestants en période de grève -

  • Posté par Dubois Raymond, mardi 5 octobre 2021, 16:10

    UNE INFORMATION ... tout va continuer et les " paumés ignorants " vont payer leurs contributions comme d'habitude - Je comprends mieux la révolte de certains manifestants en période de grève -

  • Posté par Fonder Daniel, lundi 4 octobre 2021, 17:47

    Ces démarches posent beaucoup de problèmes. La déontologie de ces journalistes doit être évaluée. Passons sur le fait qu'il ne s'agit pas d'une fuite fiscale mais plutôt d'un travail d'espionnage ou de non respect de confidentialité, pour des montages qui semblent dans beaucoup de cas légaux, avec des fonds de personnes connues ou inconnues cherchant la discrétion. La démarche est profondément politique et se cache sous une manoeuvre de révélations progressives touchant de préférence les personnes connues et visant globalement leurs avoirs (même si ce capital est parfaitement propre). Nul doute qu'il faut encadrer ces pratiques qui permettent une optimisation fiscale injuste, nul doute que les paradis fiscaux posent un problème équité mais ce jeu de scandalite médiatique est indigne d'un journalisme de qualité.

  • Posté par Naeije Robert, mardi 5 octobre 2021, 18:52

    Bien d'accord. La "cause" servie par ces journalistes pourrait bien être trouble. Il faut exiger qu'ils dévoilent leurs sources.

Plus de commentaires

Aussi en Pandora Papers

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs