Accueil Économie Mobilité

Eurostar et Thalys veulent fusionner d’ici deux à trois ans

Mis en suspens pendant un certain temps en raison de la crise sanitaire, les opérateurs de TGV Eurostar et Thalys reprennent leurs projets de fusion.

Temps de lecture: 1 min

Les opérateurs de TGV Eurostar et Thalys reprennent leurs projets de fusion, qui avaient été mis en suspens pendant un certain temps en raison de la crise sanitaire. La société fusionnée aura son siège en Belgique et la marque Thalys disparaîtra à terme. Le journal français Les Echos l’a rapporté lundi et la nouvelle a été confirmée par Thalys à Belga.

Concrètement, il y aura une nouvelle société holding, qui coordonnera Eurostar et Thalys. Elle sera basée à Bruxelles. La société ferroviaire française SNCF aura une part majoritaire tandis que la SNCB aura une part de 18,5 %.

D’ici deux à trois ans, « Eurostar » deviendra la seule marque des trains à grande vitesse, écrit Les Echos.

Un certain nombre d’étapes

Mattias Baertsoen, porte-parole de Thalys, a confirmé l’information du journal français. Il souligne qu’il s’agit toujours d’un projet pour l'instant. Il y a encore un certain nombre d’étapes à franchir. Par exemple, le projet doit encore être soumis à la Commission européenne.

Le projet de fusion d’Eurostar et de Thalys (baptisé « Green Speed ») a été annoncé pour la première fois en septembre 2019.

À lire aussi La crise sanitaire a accéléré les réflexions des entreprises sur la mobilité durable

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs