Accueil Pandora Papers

Pandora Papers: les juteux contrats offshore de DSK

L’ex-favori à la présidentielle française a créé deux sociétés qui échappent à l’impôt, au Maroc et aux Emirats arabes unis. Reconverti en superconsultant, il facture ses conseils à des chefs d’Etat et des entreprises russes et chinoises. Bilan des opérations : 21 millions de profits détaxés en 5 ans.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Tiens, revoilà Dominique Strauss-Kahn. Mais le décor a méchamment changé depuis la dernière fois. A plus de 10.000 kilomètres du siège du Fonds monétaire international (FMI), dont il fut directeur général, et du Sofitel de New York, on retrouve DSK en plein désert arabe au milieu des dunes de sable rouge et des dromadaires. Enfin, ce n’est pas lui en chair et en os, mais plutôt la société commerciale internationale qu’il a discrètement créée le 3 avril 2018, à Ras Al-Khaïmah, l’un des sept Emirats arabes unis, qui fait tout pour mériter ses galons de paradis fiscal. Privé de ressources en hydrocarbures, ce territoire a tout misé sur un taux d’imposition nul doublé d’un culte absolu du secret pour attirer le chaland et faire concurrence à son voisin Dubaï.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par GRILLO JEAN-PIERRE, mardi 5 octobre 2021, 18:57

    Ce ne serait pas plutôt l'émirat de Rase El Caïman ? Il n'y a vraiment pas de quoi rire, c'est lamentable de constater que plus on gravit l'échelle, et plus on a la vue dégagée et les connaissances pour la prédation! Avec ce genre de nouvelle - et DSK n'est hélas pas le seul - comment peut-on encore s'émouvoir quand des petits malfrats sont vite relâchés? La Justice devrait frapper fort et justement sur ce genre de personnage!

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 5 octobre 2021, 16:01

    Et dire qu'il s'en est fallu de peu pour que DSK ne soit le candidat officiel de la gauche aux élections 2012 et n'emporte la présidence.. C'eût été le cas sans un ego surdimensionné qui l'autorisait à trousser le premier jupon qui passe et tout cela avec le consensus mou des médias sauf la dernière fois où, malgré son physique de pachyderme devant une employée de taille supérieure et de bel acabit, ce serait plutôt cette dernière (et c'est tant mieux) qui l'a emporté (financièrement sûrement). Mais il lui était resté de beaux restes financiers pour se refaire à l'abri de toute imposition et mettre ainsi toute son intelligence au service de sa vanité et de ses habitudes de luxe sans verser le moindre écot au trésor public.

  • Posté par Vanhemelryck Henri-Pierre, lundi 4 octobre 2021, 22:48

    Pas de commentaire car cela me donne la nausée à vomir....

  • Posté par cordier laurent, lundi 4 octobre 2021, 21:42

    Un VRAI socialiste qui pense "solidarité"

  • Posté par Jean Luc, mardi 5 octobre 2021, 0:32

    Pour être solidaire avec ceux qui sont dans le besoin, il faut d'abord en avoir les moyens, n'est-ce pas... Nos socialistes le font avec le pognon des contribuables, celui-là, fidèle à ses convictions, le fera avec son propre pognon! Ne soyons pas grognons, voyons!

Plus de commentaires

Aussi en Pandora Papers

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs