Accueil Pandora Papers

Pandora Papers: Julio Iglesias, le magnat de l’immobilier

Shakira, Ringo Starr, Claudia Schiffer… Les documents confidentiels obtenus par le consortium de journalistes d’investigation ICIJ recèlent leur lot de célébrités.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le chanteur espagnol, dont la fortune était estimée l’an passé à 800 millions d’euros, détient plus de 20 sociétés aux îles Vierges. Huit de ces offshores ont investi, depuis 2008, dans l’immobilier à Miami et autour de la ville. Deux autres sociétés, qui ne figurent pas dans les Pandora Papers mais sont aussi liées à M. Iglesias, détiennent également du foncier dans le sud-est de la Floride.

Les Pandora Papers, davantage sans doute encore que les précédentes fuites de documents, démontrent que les célébrités ont souvent recours à des sociétés offshore pour dissimuler leur identité lorsqu’ils achètent de l’immobilier. Une discrétion qui leur permet de ne pas étaler leurs avoirs devant les fans mais aussi, dans certains cas, de se tenir éloignés des autorités fiscales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Pandora Papers

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs