Accueil Pandora Papers

Pandora Papers: Sir Elton John, l’homme d’affaires

Shakira, Ringo Starr, Claudia Schiffer… les documents confidentiels obtenus par le consortium de journalistes d’investigation ICIJ recèlent leur lot de célébrités.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’icône de la musique pop, dont la fortune est estimée à près de 340 millions d’euros, détient une dizaine de sociétés aux îles Vierges, alimentées par les revenus qu’engendrent ses nombreuses activités. Car en plus d’écrire, d’enregistrer et d’interpréter sur scène ses propres créations, Sir Elton a signé les musiques de plusieurs spectacles, dont Le roi Lion et Billy Elliot.

Dans de nombreux cas, l’artiste britannique a immatriculé ses sociétés par paires, une pour les revenus générés au Royaume-Uni, l’autre pour les revenus engendrés à l’étranger. Les célébrités britanniques peuvent en effet soumettre les revenus provenant de certaines activités – tournées, royalties, ventes de disques… – à l’impôt des sociétés, moins élevé que celui des personnes physiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Pandora Papers

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs