Accueil Belgique

Pollution: du glyphosate dans les urines d’un Wallon sur quatre

Le biomonitoring de plus de 800 Wallons montre la présence de produits toxiques dans le sang et les urines. Des produits récents mais d’autres parfois très anciens.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Il y a du plomb, des pesticides et des polluants organiques persistants dans le sang et les urines des Wallons. Et certains de ces produits comme les PCB sont interdits parfois depuis 40 ans. Telle est la conclusion du biomonitoring qui a été effectué auprès de 828 personnes, adultes, adolescents et nouveau-nés par les services scientifiques de la Région.

Vainqueur du recensement, le bisphénol A. Interdit par l’Europe dans les jouets pouvant se retrouver dans la bouche des enfants ou dans les ustensiles et contenants entrant en contact avec la nourriture pour bébé, on en trouve encore dans les conserves, canettes, bouteilles en plastique, emballages, récipients en plastique, tickets de caisse thermiques, etc. Rien d’étonnant à ce qu’on en trouve également dans le corps des humains.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Barry Luc, mardi 5 octobre 2021, 15:40

    les wallons ont aussi le microbe de la grévitude dans le sang

  • Posté par Otte Gérard, mardi 5 octobre 2021, 18:40

    Vous oubliez une bonne dose de pékèt.

  • Posté par Geurden José, mardi 5 octobre 2021, 10:56

    Du glyphosate nous en absorbons tous, quotidiennement. La meilleure preuve : en ce moment, il suffit de contempler un champ de pommes de terre, tous les plants sont bruns, comme brûlés. La pomme de terre ne s'arrache que lorsque le plant est fané, mais comme tous les plants ne fanent pas en même temps, les producteurs ont trouvé la parade : les faire faner en les pulvérisant avec du désherbant , c'est à dire du glyphosate. Le glyphosate agit en s'attaquant à la racine et dans ce cas-ci au tubercule que nous mangeons sous forme de frites , purée, nature...Bon appétit.

  • Posté par Martin Roland, mardi 5 octobre 2021, 8:56

    Round-up , (sel de glyphosate), ce qu'en pense un de nos éminents toxicologues, Alfred Bernard: https://www.louvainmedical.be/sites/default/files/content/article/pdf/ama_inteview.pdf Et qu'est ce qu'on remarque depuis le retrait du glyphosate ? Les utilisateurs particuliers testent des "recettes de grand-mère" en arrosant copieusement les "mauvaises herbes" avec du sel de cuisine, de l'eau de Javel, de l'acide chlorhydrique, et d'autres poisons qui percolent tranquillement au travers des sols jusqu'aux nappes phréatiques . Cherchez l'erreur ...

  • Posté par Vynckier Albert, mardi 5 octobre 2021, 4:54

    qu'est-ce que vous voulez? le changement de nom devrait parfaire la transformation, le wallon se fera appeler dorénavant le glyphowallon. c'est pour rire gamin!

Plus de commentaires

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs