Accueil Culture Scènes

«Le petit chaperon rouge de la rue Pigalle»: itinéraire d’une prostituée

Avant la reprise, en novembre, à Tournai et Charleroi, de « Paying for it », spectacle d’investigation sur les travailleu(r)ses du sexe, « Le petit chaperon rouge de la rue Pigalle » s’attache au portrait d’une seule prostituée, creusant les zones grises derrière les lumières rouges. Aux Martyrs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La prostitution ? Pas un sujet facile ! Assumer la fascination qui entoure ce métier sans être racoleur. Raconter ces femmes (et ces hommes) sans les victimiser mais sans occulter non plus les ressorts sordides du milieu. Sur les planches (cousines respectables du trottoir), les compagnies ont chacune leur manière de jouer les funambules sur ce fil périlleux. Chez le collectif La Brute, on a opté pour une approche clinique, journalistique, de la thématique avec Paying for it (repris début novembre à l’Ancre à Charleroi et à la Maison de la Culture de Tournai), une pièce en forme d’enquête sur l’histoire, les tabous, l’hypocrisie et les stigmates de la prostitution en Belgique, investigation qui aborde au passage la place du sexe et des femmes dans la société.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs