Accueil Sports Football Diables rouges

Axel Witsel: «Affronter la France, c’est forcément spécial»

Premier Diable rouge à se présenter face à la presse cette semaine avec Hans Vanaken, Axel Witsel n’a évidemment pas échappé aux questions sur la demi-finale de la Coupe du monde 2018 à quelques jours d’une autre demie face à la France, en Nations League cette fois-ci.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Que ce soit sur le terrain ou en dehors, Axel Witsel est toujours dans le bon ton. S’il ne place pas la Nations League à la hauteur d’un Euro ou une Coupe du monde, il ne crache pas une seule seconde sur cette compétition qu’il espère gagner avec les Diables rouges. Il faudra d’abord passer au-dessus de la France de Didier Deschamps. Là aussi, le médian du Borussia Dortmund, qui se dit en pleine possession de ses moyens, ne souffle pas sur les braises d’une rivalité forcément ravivée par le match de jeudi soir entre les deux voisins. Il affirme que les Diables sont passés à autre chose et ne monteront pas sur la pelouse turinoise avec le mot « revanche » dans leur esprit.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs