Accueil Le direct Le direct économie

Skeyes recherche à nouveau des contrôleurs aériens

Skeyes est à la recherche de contrôleurs aériens. Les candidats, qui ne peuvent avoir plus de 30 ans, peuvent s'inscrire jusqu'au 3 novembre à la procédure de sélection.
Temps de lecture: 2 min

L'entreprise de Steenokkerzeel est régulièrement à la recherche de nouveaux contrôleurs aériens. Actuellement, trois procédures de sélection sont organisées par an, ce qui permet d'obtenir un total de 42 candidats qui peuvent commencer la formation, indique Dominique Dehaene, porte-parole de Skeyes.

La particularité de cette procédure est qu'elle est la première spécifiquement destinée au centre de contrôle du trafic aérien Canac 2 à Steenokkerzeel, selon M. Dehaene. Dans ce centre, les vols de survol sont contrôlés jusqu'à une altitude de 7.500 mètres, ainsi que les vols en provenance et à destination des aéroports belges jusqu'à ce qu'ils soient pris en charge par la tour de contrôle sur place.

Pendant longtemps, les nouveaux contrôleurs aériens devaient d'abord s'occuper d'une tour de contrôle dans un aéroport avant de pouvoir passer au Canac 2. Mais cela a entraîné des pénuries de personnel persistantes. Des restrictions ont même dû être imposées au trafic aérien au-dessus de la Belgique, par exemple lorsque trop de contrôleurs et contrôleuses étaient malades. Le recrutement direct pour Canac 2 a été inclus dans un accord social conclu en mars 2019, mais seulement signé par le syndicat socialiste.

La procédure de sélection comporte plusieurs étapes. Celles et eux qui auront passé avec succès les différents tests et examens pourront commencer leur formation en mai 2022.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs