Accueil Société

L’«influenceuse» Jeny Bonsenge dénonce son compagnon pour violences

« Je n’ai plus peur de parler ! », écrit la jeune femme sous une image qui la montre avec l’œil gauche tuméfié, tellement gonflé qu’il reste fermé. Elle impute cette blessure à l’homme qui partage sa vie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

À la fin 2019, une vidéo d’elle dansant avec une de ses jeunes élèves fort douée de neuf ans avait fait le buzz sur la toile, menant la danseuse bruxelloise Jeny Bonsenge jusqu’au plateau de « The Ellen DeGeneres Show », émission attirant des millions de téléspectateurs Outre-Atlantique. C’est une tout autre circonstance qui mène cette influenceuse – elle comptabilise 1,3 million de followers sur Instagram — à occuper le devant de l’actualité : dans une publication ce dimanche, elle se montre avec l’œil gauche tuméfié, tellement gonflé qu’il reste fermé, et impute cette blessure à l’homme qui partage sa vie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par mauroy charles, mardi 5 octobre 2021, 3:32

    Un public extrêmement large....et extrêmement faible. Si il faut une influenceuse pour savoir comment gérer sa vie sociale, amoureuse ou familiale....bonjour l'avenir pour ces gens. Ils ne sont pas sortis de l'auberge !

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs