Accueil Pandora Papers

Pays-Bas: visé par les Pandora Papers, le ministre des Finances réfute

Chez nos voisins néerlandais, les Pandora Papers sont à l’origine d’un véritable séisme politique. Des députés réclament la tenue d’un débat au Parlement sur la conduite du ministre sortant des Finances Wopke Hoekstra.

Temps de lecture: 1 min

Selon les révélations du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), en coopération avec plusieurs médias dont Le Soir, le dirigeant néerlandais Wopke Hoekstra a investi dans une société boîte aux lettres basée aux Îles Vierges britanniques. L’intéressé, lui, dément avoir été au courant. Il explique ne jamais avoir eu connaissance de la destination des 26.500 euros qu’il pensait, dit-il, investir en 2009 dans la start-up d’un ami souhaitant développer une activité d’éco-tourisme sur le continent africain.

Avant de rejoindre le gouvernement de coalition de centre-droit du Premier ministre Mark Rutte en 2017, Wopke Hoekstra aurait revendu ses actions. Il affirme aujourd’hui avoir alors reversé les gains de l’opération, soit 4.800 euros, à une association caritative. Quoiqu’il en soit, l’affaire fait beaucoup de bruit aux Pays-Bas. Au cours des dernières années, en tant que ministre des Finances, Wopke Hoekstra était notamment chargé de lutter contre l’évasion fiscale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Pandora Papers

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une