Accueil Le direct Le direct économie

Le secteur technologique retrouve son niveau d'avant la crise, à quelques exceptions près

Le nombre de postes vacants dans le secteur technologique est revenu à son niveau d'avant-crise mais l'activité s'est également presque rétablie, a indiqué la fédération Agoria mardi à l'occasion de l'état des lieux semestriel du secteur. Elle note toutefois deux exceptions: l'industrie automobile et le secteur aéronautique.
Temps de lecture: 1 min

Selon Frank Vandermarliere, responsable du service d'études d'Agoria, le secteur de l'aviation ne s'est pas encore rétabli compte tenu des restrictions de voyage toujours en vigueur et donc de la baisse de la demande. Ce secteur et celui de la construction automobile sont également durement touchés par des problèmes d'approvisionnement, ajoute-t-il. "Ces problèmes constituent également une menace pour la croissance future des autres sous-secteurs." Cela pourrait notamment expliquer pourquoi la confiance des entreprises technologiques a connu une "chute inquiétante" en septembre après des mois de forte hausse, explique-t-il.

La reprise globale du secteur technologique ne signifie pas non plus que la crise du coronavirus a été complètement oubliée, souligne Agoria. "Les chiffres ne sont pas encore au niveau des prévisions faites avant la crise", concède Frank Vandermarliere. "Mais nous sommes à un moment charnière de ce qui, espérons-le, sera la fin de la pandémie."

Agoria a annoncé mardi l'ambition du secteur technologique de créer un total de 40.000 emplois supplémentaires d'ici fin 2030. Ils s'ajouteraient aux remplacements des personnes qui changent d'emploi ou partent à la retraite.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs