Accueil Médias

Clash en commission Justice sur la présence de Frank Robben à l’Autorité de protection des données

A huis clos, les partis de la Vivaldi se sont mis d’accord sur une stratégie de sortie de crise. L’opposition claque la porte, accusant la majorité de manœuvre dilatoire pour légitimer une situation illégale.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Ambiance électrique ce matin au Parlement où se réunissait, à huis clos, la commission Justice. Après le rendez-vous manqué du 21 septembre, les membres devaient, par la porte ou par la fenêtre, s’entendre sur l’issue de secours des dossiers pourrissant la vie de l’Autorité de protection des données. Dans le désordre, et pour rappel : les cas d’incompatibilités légales de certains membres externes, dont Frank Robben (le Monsieur Data du Royaume, également patron de la Banque carrefour de la sécurité sociale, de eHealth, de la Smals…), mais aussi les rapports de la Cour des comptes et des services juridiques de la chambre sur les graves soucis de gouvernance et les conflits d’intérêts au sein de l’APD, singulièrement dans le chef de son président, David Stevens.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par philippe kupper, mardi 5 octobre 2021, 21:16

    Comme disait le juge Claes , il y a une mafia en Belgique et j'ajoute que ce pays devient digne d'un pays africain : triste réalité ! Et dire que certains politiciens de ce pays osent critiquer Poutine mais ils sont pire que lui en magouilles !

  • Posté par Louis J-M, mardi 5 octobre 2021, 20:39

    Huis-clos,... magouilles....magouilles...et on voudrait faire confiance à ces guignols ?

  • Posté par Casier Etienne, mardi 5 octobre 2021, 20:32

    Je me demande comment dans une démocratie de tels débats peuvent avoir lieu à huis clos. Les parlementaires sont élus par le peuple et la question de l'avenir de monsieur Frank Robben ne semble par être un secret classé défense. Quelle honte pour les parlementaires de cette commission d'évoquer le huis clos !

  • Posté par Caprasse Guy, mardi 5 octobre 2021, 19:17

    Et on se demande pourquoi 25 pc de la population disent qu on est plus en démocratie ? On préfère licencier 2 donneuses d alertes que le vrai responsable. Dégouté !

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 5 octobre 2021, 19:00

    Certains se demandent quelle mouche a piqué ces jeunes qui se laissent tenter par des aventures dictatoriales. Voilà une des réponses...

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs