Accueil Société

Wallonie: plus de 40.000 personnes ont déjà opté pour une 3e dose de vaccin

Cette dose supplémentaire, à laquelle ont déjà également souscrit 5.000 personnes de 65 ans et plus « reste du libre choix », indique la ministre wallonne de la Santé.

Temps de lecture: 2 min

En Wallonie, plus de 40.000 personnes – parmi les immunodéprimés – ont déjà opté pour une troisième dose de vaccin contre le coronavirus, a indiqué la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, mardi, en commission du parlement régional. « On ne veut pas faire de cocorico ; d’autres le font mieux que nous mais on est pour l’instant les plus avancés dans cette catégorie », a-t-elle assuré.

Cette dose supplémentaire, à laquelle ont déjà également souscrit 5.000 personnes de 65 ans et plus, « reste du libre choix des personnes concernées – et n’est donc pas nécessaire pour valider le covid safe ticket, ndlr – mais est recommandée pour accroître l’immunité à la veille de l’hiver », a ajouté la ministre.

Pour faire face à cette reprise d’activité, les centres de vaccination vont repasser à 5 jours d’ouverture par semaine et une dizaine d’antennes de vaccination supplémentaire vont être mises en place dans les communes les moins vaccinées, a-t-elle rappelé.

Par ailleurs, depuis une semaine, chaque personne peut prendre rendez-vous chez son médecin généraliste qui se procurera le vaccin auprès d’un pharmacien désigné, expérimenté en la matière. « Dans les prochains jours, les pharmaciens et les médecins généralistes se retrouveront dans un même groupe de travail en vue d’améliorer encore le dispositif opérationnel sur base des retours d’expérience », a ajouté Christie Morreale.

Enfin, la ministre est revenue sur l’obligation vaccinale des professionnels de santé, qu’ils soient indépendants ou salariés, « que le fédéral s’apprête à imposer », a-t-elle dit. « Ce processus est en cours. Il a été présenté en CIM Santé et devrait arriver prochainement sur la table du parlement. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko